Démographie

27 décembre 2017 12:27; Act: 27.12.2017 14:51 Print

Le Grand Est a gagné 26 500 habitants en 5 ans

GRAND EST - Au 1er janvier 2015, le Grand Est compte 5 559 100 habitants, soit une augmentation par rapport à 2010 (+0,1% par an), néanmoins inférieure à la moyenne nationale.

storybild

(photo: Insee)

Sur ce sujet

Au 1er janvier 2015, le Grand Est compte 5 559 100 habitants. C’est 26 500 de plus qu’en 2010, soit une augmentation de 0,1 % par an, bien inférieure à la moyenne nationale (+0,5 % par an). Le Grand Est est, avec la Bourgogne-
Franche-Comté, la région métropolitaine qui gagne le moins d’habitants, tandis que la Corse, l’Occitanie, l’Auvergne-
Rhône-Alpes et les Pays de la Loire sont les régions où la population progresse le plus rapidement, rapporte ce mercredi l'Insee.

Cette augmentation du nombre d'habitants est lié au solde naturel, c'est-à-dire à la différence entre les naissances et les décès, à l'origine d'une hausse de la population de 0,3% par an entre 2010 et 2015. Celle-ci compense à peine le solde migratoire négatif (différence entre les entrées et les sorties du territoire) qui a provoqué une baisse de la population de 0,2% par an. Selon l'Insee, le Grand Est est une des régions les moins attractives de métropole, après l’Île-de-France et les Hauts-de-France.

Un manque d'attractivité

Entre 2010 et 2015, la population a seulement augmenté dans la moitié des départements de la région, en premier lieu dans le Bas-Rhin et l’Aube (+0,4% par an) et à un degré moindre dans le Haut-Rhin, la Marne et la Meurthe-et-Moselle.

Le solde est au contraire négatif pour la Haute-Marne, les Ardennes, les Vosges et la Meuse, qui font partie des neuf départements de France qui perdent le plus d’habitants, entre -0,5% et -0,3% par an. Pour l'Insee, cette diminution est due à un manque d’attractivité. En Haute-Marne et dans les Vosges, elle est également liée à un déficit démographique induit par une population vieillissante.

En Lorraine, c'est bien évidemment toujours la Moselle qui arrive en tête des départements les plus peuplés, avec 1 044 486 habitants, suivie par la Meurthe-et-Moselle (734 403), les Vosges (372 016) et la Meuse (190 626).

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • JDCJDR le 27.12.2017 15:14 Report dénoncer ce commentaire

    D'un autre coté, si c'est pour tous s'agglutiner le long de l'A31, au milieu de la pollution des voitures et des usines (enfin ce qu'il en reste)...Une autre politique de l’aménagement du territoire et des transports en communs est à envisager...

  • petitevoix le 27.12.2017 23:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah oui tout les réfugiés sont dans la région !!! Lol

  • Homer Pumpkin le 27.12.2017 15:05 Report dénoncer ce commentaire

    On ne sauvera pas la planète sans revoir la démographie à la baisse.

Les derniers commentaires

  • ginoboni le 29.12.2017 10:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    comment une société déjà saturée fait pour absorber des gens qui viennent ni pour travailler ni pour s’intégrer.

  • ginoboni le 28.12.2017 09:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Diviser la population européenne par 2 et pendant ce temps les migrants etc font 5/10 enfants ,on vit une colonisation à l’envers.

  • petitevoix le 27.12.2017 23:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah oui tout les réfugiés sont dans la région !!! Lol

    • @Petitevoix le 28.12.2017 07:07 Report dénoncer ce commentaire

      Il n'y a pas de quoi rire!

    • Didier Ravise le 28.12.2017 12:50 Report dénoncer ce commentaire

      Trop c'est trop!

  • Du balais le 27.12.2017 16:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est clairement pas dans les pays européens où la démographie est à la baisse voir est vieillissante (Allemagne) qu’il faut une démographie à la baisse. Un certain homme politique français a dis il n’y a pas longtemps qu’une femme africaine qui a plus de 5 enfants est un problème. Et non il n’est pas à l’extrême droite. Un petit indice : il est devenu président en 2017. C’est peut-être par là par exemple qu’il faut faire en sorte en éduquant les personnes, en permettant qu’ils vivent dans de meilleures conditions de faire baisser la démographie.

    • @Dubalais le 28.12.2017 07:09 Report dénoncer ce commentaire

      Mais si, idéalement il faudrait diviser par deux l'ensemble de la population européenne

    • Vérité désagréable le 28.12.2017 10:44 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez raison, il faut moins d'européens car la femme africaine à laquelle vous faites référence ensemble avec ses 5 enfants ne pollueront pas autant et ne consommeront jamais autant qu'un seul européen ou américain moyen.

    • ladeux le 28.12.2017 11:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      la population mondiale divisée par 2

    • Hector Victorin le 28.12.2017 12:51 Report dénoncer ce commentaire

      Réfugiés et migrants inclus!

  • JDCJDR le 27.12.2017 15:14 Report dénoncer ce commentaire

    D'un autre coté, si c'est pour tous s'agglutiner le long de l'A31, au milieu de la pollution des voitures et des usines (enfin ce qu'il en reste)...Une autre politique de l’aménagement du territoire et des transports en communs est à envisager...

    • Martin Hirsch le 28.12.2017 07:10 Report dénoncer ce commentaire

      Il y a trop de luxembourgeois aui viennent habiter en Lorraine.

    • @Martin le 28.12.2017 12:54 Report dénoncer ce commentaire

      Il faut bien reconnaitre qu'il n'y a plus à Thionville que des Luxembourgeois et des noirs.