Vague de violences

04 novembre 2017 14:26; Act: 04.11.2017 15:11 Print

Le maire de Longwy sollicite l'aide de l'État

LONGWY - Jean-Marc Fournel a écrit au ministre de l'Intérieur pour qu'il l'aide à lutter contre les violences urbaines qui se multiplient dans sa commune.

storybild

Le maire de Longwy, Jean-Marc Fournel, sollicite une entrevue avec le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Confrontée à une vague d'incivilités et de violences urbaines depuis plusieurs mois, la municipalité de Longwy (Meurthe-et-Moselle) a décidé de réagir. Son député-maire, Jean-Marc Fournel, a ainsi écrit au ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, pour lui demander des renforts ponctuels, notamment la nuit, afin de rassurer les habitants et commerçants du centre-ville.

Jean-Marc Fournel a réuni le sous-préfet de l'arrondissement de Briey, le commissaire de police et les présidents des associations commerciales de la ville pour évoquer la situation, avivée par la récente agression dont a été victime le président de l'office du tourisme du pays de Longwy.

«Éviter une escalade de la violence urbaine»

«En l'espace d'à peine dix jours, trois bus ont été caillassés», écrit l'élu qui ajoute qu'une grande partie des abribus de la ville haute ont été saccagés dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, sans compter les voitures brûlées, incendies de conteneurs et autres vols à l'arraché, en nette hausse depuis plusieurs semaines.

Jean-Marc Fournel demande en particulier au ministre de l'Intérieur d'intégrer l'agglomération longovicienne parmi les villes et intercommunalités qui testeront dès le 1er janvier 2018 la nouvelle Police de sécurité du quotidien, «afin d'éviter une escalade de la violence urbaine qui peut encore être endiguée».

(pp/L'essentiel)