Emblème de Trèves

12 janvier 2018 12:28; Act: 12.01.2018 15:41 Print

Le mystère de la Porta Nigra a enfin été dévoilé

TRÈVES - Les scientifiques allemands jubilent. Après des fouilles le long de la muraille de la ville romaine, ils ont enfin réussi à déterminer l'âge exact de la Porta Nigra.

storybild

La Porta Nigra est âgée de 1 848 ans. (photo: DPA)

op Däitsch
Sur ce sujet

Le secret de l'âge de la Porta Nigra n'en est plus un. La porte de la ville romaine a été construit en 170 après Jésus-Christ, il y a donc 1 848 ans. Les archéologues ont découvert du bois ancien qui a pu être daté avec précision lors d'une fouille près de la Porta Nigra. «C'est une étape importante pour l'histoire de Trèves», affirme Marcus Reuter, directeur du Rheinische Landesmuseum de Trèves. Les résultats des recherches ont été présentés ce vendredi, dans ce musée. La Porta Nigra est considérée comme la porte de ville romaine la mieux conservée au nord des Alpes et le plus ancien monument de cette importance en Allemagne.

Pour Marcus Reuter, le fait que personne ne connaisse avec précision l'âge de cet édifice de renommée mondiale était une source d'amertume. Les hypothèses des archéologues variaient enter 150 et 320 ap. JC. Pour clarifier la situation, des fouilles dans un endroit très prometteur avaient donc été entreprises à l'automne dernier.

«Un coup de chance»

«Un mystère scientifique a pu être résolu aujourd'hui», s'est réjoui le ministre de la Culture de Rhénanie-Palatinat (SPD). Cette datation précoce est une «connaissance scientifique significative».

Le fait de pouvoir dater la construction à l'hiver 169/170 grâce au chêne clair était un «coup de chance, un don du ciel», selon la spécialiste Mechthild Neyses-Eiden, qui dirige le laboratoire de recherche scientifique pour la datation du bois. À l'époque, le bois avait été traité immédiatement après son installation.

(L'essentiel/dpa)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Stephane le 12.01.2018 13:51 Report dénoncer ce commentaire

    Ils étaient fort ces romains, y'a pas à dire. A cette époque en Allemagne les gens vivaient dans des cahutes en bois...

  • La Chute le 13.01.2018 18:32 Report dénoncer ce commentaire

    Une civilisation disparue, mais qui nous a laissé un énorme héritage. Quand l'Europe s'effondrera, elle ne laissera par contre rien d'intelligent aux futures générations.

  • Dyne Dynam le 13.01.2018 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Grand Bravo aux archéologues d’avoir pris un temps pour résoudre un mystère ... Merci à ces professions ????

Les derniers commentaires

  • Don Raton le 14.01.2018 14:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais combien de ses commentateurs si prompts à utiliser l’argent des autres à de grandes causes le font avec leur argent...

  • La Chute le 13.01.2018 18:32 Report dénoncer ce commentaire

    Une civilisation disparue, mais qui nous a laissé un énorme héritage. Quand l'Europe s'effondrera, elle ne laissera par contre rien d'intelligent aux futures générations.

  • sowat le 13.01.2018 14:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    certes c'est intéressant, mais cela ne change en rien le cours de l'Histoire et comme l'évoquent d'autres commentateurs, l'argent utilisé à cela aurait été plus utile à des causes humanitaires... Bref, il en va de même pour beaucoup d'autres choses, c'est certain...

    • Maniac le 13.01.2018 21:03 Report dénoncer ce commentaire

      C'est comme cela qu on reste au moyen age en ne voyant pas plus loin que le bout du nez. En refusant le progrès et evolution technologiques. Et oui on sauve des vies avec des inventions technologiques.

    • sowat le 14.01.2018 08:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      lol tout est question de point de vue, chacun le sien ;-) je ne vis pas au Moyen Âge, sorry :-) j'ai simplement les yeux bien ouverts sur ce qui se passe autour de moi, contrairement à d'autres qui préfèrent surtout ne rien voir, c'est tellement plus facile ;-)

    • sowat le 14.01.2018 08:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @maniac : je ne vis pas au Moyen Âge sorry, je garde simplement les yeux bien ouverts face à ce qui se passe, contrairement à d'autres qui préfèrent garder les yeux bien fermés pour surtout ne rien voir, c'est tellement plus facile, n'est-ce-pas :-))) et je ne vois comment être contre l'évolution des technologies and so on en bossant dans...l'informatique :-))) le fait d'avoir un tant soit peu d'empathie n'empêche en rien d'être ouvert sur le monde, ses progressions et découvertes...bref, chacun son point de vue hein ? lol bonne journée ensoleillée :-))

    • cyrix le 14.01.2018 14:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      la science et l archéologie sont nécessaires, c est débile de dire qu il faudrait supprimer les fonds de toute la science pour nourrir des types !!! la connaissance est supérieure aux individus et reste pour le futur!!

  • Dyne Dynam le 13.01.2018 12:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Grand Bravo aux archéologues d’avoir pris un temps pour résoudre un mystère ... Merci à ces professions ????

  • Titusromanus puissantus le 13.01.2018 06:50 Report dénoncer ce commentaire

    Ouahh cest merveilleux ! Tout le cours de l'histoire aurait changé si elle avait été terminée en 129!! On paye des gens pour ça ?

    • Klein le 13.01.2018 17:32 Report dénoncer ce commentaire

      Plus intéressant que de payer des consultants et banquiers