Mobilité en Belgique

10 avril 2017 09:15; Act: 10.04.2017 13:46 Print

Plus de 6h pour parcourir près de 200 km en train

LIÈGE - Plus de 2 000 personnes sont restées bloquées durant plus de six heures, dans un train qui tentait de les ramener de la côte belge, dimanche soir.

op Däitsch
Une faute?

C'est ce qui s'appelle un retour de week-end mouvementé... En Belgique, ce dimanche soir, des utilisateurs des trains de la SNCB ont mis plus de 6h pour revenir de la Mer du Nord où ils avaient décidé de profiter du soleil. On ne sait pas, ce lundi matin, s'il y avait des Luxembourgeois qui ont tenté de rentrer de la côte belge en train, mais de nombreux Wallons y réfléchiront probablement à deux fois fois, la prochaine fois, lorsqu'ils partiront en excursion de l'autre côté de la frontière linguistique.

Selon la plupart des médias belges, près de 2 000 personnes ont été bloquées dans un train à l’arrêt à Wontergem dans la commune de Deinze en Flandre-Orientale. Un plan d’intervention médicale a été déclenché vers 21h, car plusieurs passagers ne se sentaient pas très bien. Deux heures avant, un accident était tout d'abord survenu vers 19h à Beernem, une localité située après Bruges. Provoquant déjà des premiers retards.

Par la suite, selon les tweets de plusieurs passagers qui se trouvaient à l'intérieur du train bondé, il a fallu plus de 6 heures pour rejoindre Liège depuis Knokke. Soit une distance d'un peu plus de 200 km en voiture... À cette vitesse là, certains ne risquent pas de reprendre le train de sitôt.

(FL/L'essentiel)