France/Grand Est

06 mars 2018 09:31; Act: 06.03.2018 09:46 Print

Prison pour avoir frappé un gendarme à Bure

BAR-LE-DUC - Un opposant au projet d'enfouissement des déchets nucléaires a été condamné à trois mois de prison avec sursis pour violence sur un gendarme dimanche.

storybild

«Il a mis un coup sur le casque d'un gendarme lors d'un corps à corps», a précisé à l'AFP le procureur de la République, à Bar-le-Duc. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc, qui jugeait l'homme âgé de 22 ans en comparution immédiate, a assorti la peine d'une mise à l'épreuve pendant un an et d'une interdiction de se rendre en Meuse. Le manifestant, dont le casier judiciaire était vierge, avait été interpellé dimanche lors d'affrontements entre les gendarmes mobiles et un groupe de 150 opposants au projet d'enfouissement des déchets nucléaires Cigéo qui s'était approché du bois Lejuc, épicentre de la contestation.

«Il a mis un coup sur le casque d'un gendarme lors d'un corps à corps», a précisé à l'AFP le procureur de la République à Bar-le-Duc, Olivier Glady. Lors de ces brèves échauffourées, un gendarme et quatre antinucléaires ont été légèrement blessés, avait indiqué la préfecture. La garde à vue de sept autres personnes - trois femmes et quatre hommes - interpellées dimanche pour «participation sans arme à un attroupement après sommation de se disperser», a été prolongée lundi après-midi, selon le parquet.

Le refus de prélèvement d'empreintes et d'ADN leur sera également reproché. L'un d'eux pourrait être aussi poursuivi pour violence sur agent dépositaire de l'autorité publique.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vrai travailleur le 06.03.2018 18:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Frapper un représentant des forces de l’ordre= 3 Mois avec sursis la justice est unpeu souple, c est 3 ans ferme avec travail force de remise en ordre de leurs dégâts qu il meritait

  • ou va t on le 06.03.2018 12:58 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi avec sursis. et pas ferme!!!

  • Blannenjang le 06.03.2018 13:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi sursis ? Ces peines sont ridicules ! Mais c'est partout pareil.....justice qui ne protège que les malfaiteurs....

Les derniers commentaires

  • longovicien le 07.03.2018 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Par ce que les prisons sont souvent remplies de petits delinquants et non de personnes tres dangereuses

  • vrai travailleur le 06.03.2018 18:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Frapper un représentant des forces de l’ordre= 3 Mois avec sursis la justice est unpeu souple, c est 3 ans ferme avec travail force de remise en ordre de leurs dégâts qu il meritait

    • jeremybollet le 07.03.2018 06:21 Report dénoncer ce commentaire

      tout à fait d'accord avec vous

  • Rakam-the-Red le 06.03.2018 15:04 Report dénoncer ce commentaire

    La décharge de Bure est une bombe qu'on ose vous vendre parce que les responsables de ce projet scélérat seront morts depuis longtemps quand les habitants déclareront des cancers anormaux à des dizaines de km aux alentours... La France s'enfonce dans son délire nucléaire comme les décharges militaires abandonnées à Reims, une folie.

  • Juste mon avis le 06.03.2018 13:05 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n’est que le début! Soutien total à tous ceux qui se battent pour ne pas habiter sur une bombe à retardement!!!

    • écoloman le 07.03.2018 10:38 Report dénoncer ce commentaire

      leur combat est plus que louable, leur méthode beaucoup moins. Frapper des flics ne sauvera pas la planète

  • Blannenjang le 06.03.2018 13:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi sursis ? Ces peines sont ridicules ! Mais c'est partout pareil.....justice qui ne protège que les malfaiteurs....

    • Nonuke le 06.03.2018 15:40 Report dénoncer ce commentaire

      Vas habiter a Bure tu verras de quel cote sont les "Malfaiteurs" qui tuent leur prochain sur des générations!

    • carolinedupré le 07.03.2018 06:22 Report dénoncer ce commentaire

      vous habitez à bure bien sur. et taper la police c'est une solution ? ils sont là pour vous aider ! ils ne font que leur travail

    • Taratata le 07.03.2018 10:54 Report dénoncer ce commentaire

      Carolinedupéré, vous devriez allez voir de plus près une manifestation avant de parler de taper sur la police. Mais attention quand même si vous le faites : les observateurs risquent aussi de se faire matraquer, vous pouvez facilement trouver sur le Net des images reprises en France où on voit la police matraquer des gens assis qui ne font autre que filmer en tant qu'observateurs...