13 septembre 2009 21:32; Act: 10.10.2010 15:56 Print

«Rien n'a pu fonctionner comme cela était prévu»

CATTENOM - Samedi soir, la manifestation des Verts des trois frontières a tourné en eau de boudin.

storybild

Samedi soir, devant la centrale nucléaire, il manquait 29 950 manifestants. (photo: Séverine Goffin/L'essentiel)

Sur ce sujet

Ils devaient être 30 000. Former une chaîne humaine lumineuse de Schengen à Cattenom pour protester contre le nucléaire. Ça c'était le plan initial. 20 h 15: au point de rassemblement, les Verts de Lorraine sont plutôt 30.

«Tout est tranquille. Rien n'a pu fonctionner comme initialement prévu», commentera un gendarme à ses collègues par walkie-talkie. En effet, emmitouflés dans leur polaire et gilet jaune, les Français peinent à avoir les copains allemands postés à Schengen. Finalement, rendez-vous est donné à la centrale nucléaire.

21 h 15: la gendarmerie bloque la route vers la centrale. 21 h 45: les Allemands et les Luxembourgeois arrivent. On se salue en trois langues. On est maintenant à 50. L'ambiance reprend un peu.

22 h: on rallie la centrale à pied bras dessus, bras dessous. «À bas le nucléaire», scandent les Verts devant les grilles du site désert. «À bas le nucléaire», scande un manifestant dans l'interphone de la centrale.

22 h 45: quelques photos souvenir devant les panneaux, puis on plie bagage. Changer la politique française sur le nucléaire, ce sera pour un autre soir!

Séverine Goffin

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • soubeyran vincent le 17.10.2010 21:58 Report dénoncer ce commentaire

    bien sûr il faut faire des manifs, c'est positif!.. en attendant, pour concrètement lutter contre le nucléaire et les énergies fossiles/non renouvelables, il faut que la majorité des citoyens consomment 100% d'électricité verte!.. c'est possible avec le fournisseur LEO à luxembourg-ville, et en france il suffit de souscrire à enercoop.fr allez, chacun(e) doit prendre ses responsabilités!..vini

Les derniers commentaires

  • soubeyran vincent le 17.10.2010 21:58 Report dénoncer ce commentaire

    bien sûr il faut faire des manifs, c'est positif!.. en attendant, pour concrètement lutter contre le nucléaire et les énergies fossiles/non renouvelables, il faut que la majorité des citoyens consomment 100% d'électricité verte!.. c'est possible avec le fournisseur LEO à luxembourg-ville, et en france il suffit de souscrire à enercoop.fr allez, chacun(e) doit prendre ses responsabilités!..vini

    • vincentlux le 18.11.2010 22:08 Report dénoncer ce commentaire

      oui au lux pour consommer le courant produit avec de l energie verte il faut payer un suplément. le lux doit aussi accepter d'importer du courant de Cattenom, pour permettre aux persones a faible revenus de consommer mois cher. Bien sur ce tarif ne doit pas s'appliquer aux entreprises, aux collectivitées et aux fonctionnaires et autres employés payé par l'état