DRAME à MESSANCY

04 avril 2012 14:57; Act: 04.04.2012 18:46 Print

Un policier belge tué par des cambrioleurs

MESSANCY - Un membre des forces de l'ordre a trouvé la mort ce mercredi, vers 13h45, lorsqu'un barrage routier a été forcé par trois malfrats en fuite. L'un d'eux court toujours.

  • par e-mail

Trois cambrioleurs ont été surpris ce mercredi en pleine action, en début d'après-midi, dans les environs de Messancy et ont pris la fuite à bord d'une clio grise immatriculée en France. Poursuivis par les polices belge et luxembourgeoise, les trois fuyards ont dû mettre fin à leur course poursuite face à un barrage installé par les forces de l'ordre à Châtillon. C'est en forçant ce dispositif, vers 13h45, que l'un des policiers belges a été mortellement blessé, selon les informations de la police luxembourgeoise, contactée par L'essentiel Online.

La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet «a appris, avec émotion et une grande tristesse, le décès d'un jeune policier dans l'exercice de ses fonctions, à la suite d'un acte volontaire, inacceptable et indigne, commis par des malfaiteurs qui ont forcé un barrage de police», indique un communiqué de ses services. Mme Milquet «condamne avec la plus grande fermeté cet acte de violence extrême et intolérable», poursuit le texte.

Un fuyard recherché

Au cours de cette manœuvre mortelle, les cambrioleurs ont été contraints de laisser leur véhicule sur place, les pneus de ce dernier ayant été crevés par la herse installée par les policiers, selon la presse belge. Deux des hommes ont pu être interpellés, tandis que le troisième a pris la fuite à pied, indiquent les forces de l'ordre. Toujours selon la presse belge, le policier tué, Damien Henryon, jeune papa de 25 ans, est un jeune fonctionnaire de la brigade de Saint-Léger, située à proximité de Messancy.

Selon la police grand-ducale, contactée par L'essentiel Online, l'hélicoptère de la police luxembourgeoise et trois maîtres-chiens étaient à sa poursuite à 18h.

(Jmh/L'essentiel Online)