Travaux en Moselle

02 janvier 2018 12:24; Act: 02.01.2018 14:18 Print

Un radar routier mal réglé flashe par erreur

HÉMING – Un engin placé sur une autoroute en travaux envoie des amendes à ceux qui dépassent les 70 km/h au lieu de 90 km/h. Des centaines de personnes sont concernées.

Sur ce sujet

Les conducteurs croient être prudents et respecter scrupuleusement les limitations de vitesse, mais ils se font flasher quand même. En cause, un radar mal réglé sur une quatre-voies entre Saint-Georges et Héming, en Moselle. Le tronçon, sur lequel les automobilistes peuvent habituellement rouler à 110 km/h, est temporairement limité à 90 km/h dans un sens et à 70 dans l’autre, comme l’indiquent les panneaux. Mais le radar a été réglé par erreur à 70 km/h pour tout le monde.

De nombreux automobilistes reçoivent donc des contraventions à leur domicile, de manière automatique. Plusieurs centaines sont concernées, indiquent nos confrères du Républicain Lorrain. Les services techniques doivent prochainement réparer l’appareil. En attendant, les conducteurs sont invités à suivre une procédure un peu lourde: ils doivent payer l’amende puis la contester.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vrai ou pas le 02.01.2018 13:07 Report dénoncer ce commentaire

    Moi j'appelle cela de l'arnaque , puisqu'il faut d'abord payer et ensuite contester , ça c'est du n'importe quoi .

  • MoiJe le 02.01.2018 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    "ils doivent payer l’amende puis la contester" Et s'ils le font pas? Ils seront sanctionnés pour un excès de vitesse qu'ils n'ont pas fait?

  • Howaito le 02.01.2018 15:08 Report dénoncer ce commentaire

    Ne serait-il pas plus simple d'annuler automatiquement tous les PV générés par ce radar ?

Les derniers commentaires

  • facochere le 05.01.2018 07:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le radar était bien réglé, il manquait en fait le panneau de limitation de vitesse à 70 km/h qui aurait dû être placé en amont. Une erreur qui va coûter cher pour certains malheureusement.

  • lulu le 03.01.2018 11:40 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi faire simple quand tout est compliqué ! Restons français, çà c'est simple....!

    • Pragmatique le 03.01.2018 13:45 Report dénoncer ce commentaire

      heu...à la vue de l'article, apparemment pas! L'Etat est en erreur mais vous devez d'abord payer immédiatement pour peut-être retoucher votre argent plus tard, ou, comment retourner une situatuon et se faire du fric sur le dos des honnêtes contribuables alors que vous avez commis une erreur, très certainement qq heures de cours à l'ENA ou en HEC pour en arriver juridiquement à une telle ineptie! L'administration francaises est la championne dans ce domaine, inbatable! Mais rassurez-vous chers imposables, nous utiliserons cet argent (et/ou les intérêts qu'il nous aura rapporté) à bon escient!

  • @Grand Maître le 03.01.2018 11:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il fait rien d'autre que mentir. Bonne Nuit.

  • Facilité le 03.01.2018 11:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De tous ceux qui paient pour contester ensuite, il y aura toujours l'un ou l'autre qui ne contestera pas, par simple oubli par exemple. C'est ça la seule raison pour laquelle il faut payer d'abord. C'est une procédure répandue, mais assez minable quand même, pour collecter de l'argent. Il suffirait d'engager immédiatement un avocat qui contesterait cette décision une fois pour toute et pour tous les cas similaires. Mais, comme les avocats sont chers, personne ne le fera. Ah, ils ont vraiment pensés à tout!

    • @Facilité le 03.01.2018 11:20 Report dénoncer ce commentaire

      C'est marrant quand c'est pour gagner de l'argent ils pensent à tout, quand c'est pour aider les contribuables ils n'ont aucune idée (aucune bonne en tout cas).

  • Grand Maître le 03.01.2018 08:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec des dirigeants comme nous avons ça fait peur. Et on critique Trump mais il n'y a pas de grosses différence. Lui on au moins ne ment pas en souriant. ...