Coronavirus

31 mars 2020 14:18; Act: 31.03.2020 14:56 Print

«À bout», l'hôpital de Metz lance un «cri d'alarme»

METZ/THIONVILLE - La Moselle se retrouve dans une situation très préoccupante, face à l'afflux de patients en réanimation. Le CHR est arrivé à bout de ses capacités.

storybild

L'hôpital de Metz évacue ses patients vers d'autres régions et vers l'étranger. (photo: AFP/Jean-christophe Verhaegen)

Sur ce sujet
Une faute?

«Un cri d'alarme». C'est par ces mots que Marie-Odile Saillard, directrice générale du centre hospitalier régional (CHR) de Metz-Thionville, a lancé son appel au secours alors que la situation devient de plus en plus tendue à l'hôpital de Mercy, près de Metz, et sur tous les autres sites du CHR.

L'afflux de patients infectés par le coronavirus est ininterrompu et leur nombre ne fait que croître de manière exponentielle. Lundi, 871 personnes positives au Covid-19 étaient hospitalisées au CHR dont 170 en réanimation. C'est plus du double par rapport à la semaine précédente. Intenable pour les hôpitaux mosellans qui se voient dans l'obligation d'évacuer les patients vers d'autres centres.

D'après la directrice, il faudrait en transférer au moins 12 par jour pour faire face à l'arrivée de nouveaux patients. 11 ont déjà été transportés vers Bordeaux et 4 vers l'Allemagne, mais cela ne suffira pas. «Nous sommes arrivés au bout de nos capacités. Nous avons épuisé notre possibilité d'augmenter le nombre de lits et il nous faut absolument pouvoir transférer des patients, c'est vital», a-t-elle expliqué sur BFMTV.

Le Luxembourg à la rescousse?

Dimanche, un médecin de 50 ans qui travaillait à Mercy est décédé du coronavirus et d'une autre maladie. Le symbole d'une réalité qui vire au cauchemar dans le département frontalier du Luxembourg. La Moselle fait en effet figure de deuxième département le plus touché dans le Grand Est, derrière le Haut-Rhin.

«Nous avons été très silencieux, car on a considéré que l'Alsace était dans une situation tellement dramatique qu'on osait à peine parler». Mais «dans trois ou quatre jours», Metz, Thionville et les autres sites de Moselle seront dans la même situation que la région de Mulhouse.

Le Luxembourg va-t-il pouvoir accueillir des patients de Moselle, après avoir fait venir sept patients de l'hôpital de Mulhouse (dont un décédé au Grand-Duché) la semaine passée? L'essentiel a sollicité le ministère de la Santé pour une réponse sur ce sujet.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Thor le 31.03.2020 15:54 Report dénoncer ce commentaire

    On devrait les aider en effet. Nos capacités hospitalieres sont loin d'être saturés pour l'instant, nous devons nous montrer solidaires avec nos voisins et membres de l'UE!

  • Cancoillotte le 31.03.2020 15:23 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'on fasse venir des patients chez nous. On ne peut pas prier la Moselle de nous envoyer ses frontaliers soignants, et ne pas les aider.

  • TontonB le 31.03.2020 18:09 Report dénoncer ce commentaire

    Juste une idée comme cela ... et si, après la crise, quelques pays se mettaient ensemble pour essayer de construire une sorte de communauté européenne ? Peut être est-ce trop novateur ?

Les derniers commentaires

  • DOUDOU le 01.04.2020 21:38 Report dénoncer ce commentaire

    A qui la faute.....aux gouvernements précédents ( depuis 30 ans)....trop de médecins, infirmières etc...fermeture d'hôpitaux, suppression de lits...pour faire des soi disant économies..manque de matériel de santé : masques, respirateurs et tout le reste...maintenant nous payons le prix fort avec tout les décès...et c'est malheureusement pas fini....

  • donnant - donnant le 01.04.2020 08:41 Report dénoncer ce commentaire

    Juste une question. Quel bourgmestre est toujours en cavale de demander de l'argent au Luxembourg avec des arguments loufoques? Et maintenant le Luxembourg doit reprendre ses malades?

  • Le golfeur le 01.04.2020 06:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    JDCJDR ce qui est gonflé c’est votre post alors que la majorité des soignants sont étrangers. Incroyable de lire ça pour ne pas dire autre chose de plus dur.

  • geographe le 31.03.2020 23:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’OMS dit la même chose : un masque me sert à rien si on n’est pas malade soi-même.

  • jesuisfandevous le 31.03.2020 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Salaire de misère dépend surtout du niveau de vie mon ami - ne pas comparer le salaire minimum (différence mensuelle de 500€ brut et 40h/semaine chez vous) - achat appartement F2 récent Thionville centre dans petite maison 75000€ - prenez une salaire d’infirmière ici et lancez vous dans l’achat d’un appartement, bon courage