À Strasbourg

07 octobre 2020 16:24; Act: 07.10.2020 16:44 Print

Agressée pour une jupe: l'étudiante dit-​​elle la vérité?

STRASBOURG - Les enquêteurs ont des doutes quant aux accusations d'une jeune étudiante qui prétend avoir été agressée à Strasbourg parce qu'elle portait une jupe.

Sur ce sujet
Une faute?

Son témoignage avait provoqué un tsunami médiatique, de nombreuses personnalités - dont la ministre déléguée à la citoyenneté, Marlène Schiappa - montant au front pour défendre le droit des femmes à s'habiller comme elles l'entendent. Et si Elisabeth, 22 ans, avait tout inventé? «Près de trois semaines après l’agression qu’une jeune femme a dénoncée au motif qu’elle portait une jupe, en plein après-midi à Strasbourg, les enquêteurs nourrissent de sérieux doutes quant à son récit», écrivent nos confrères des Dernières Nouvelles d'Alsace (DNA).

Les policiers de la sûreté départementale du Bas-Rhin se sont activés pour retrouver les trois suspects, ont épluché des dizaines d'heures d'images provenant des 26 caméras de vidéosurveillance. En vain. L'appel à témoins dans la presse n'a rien donné.

Les enquêteurs s'interrogent également sur le portable de la victime, qui a borné à son domicile à l'heure des faits. La jeune femme l'aurait oublié chez elle... Sauf que dans sa déposition, elle indique avoir été agressée alors qu'elle regardait des vidéos sur TikTok. Pour finir de jeter le trouble sur cette affaires, les DNA indiquent que l'étudiante est une des modératrices de Stras Défense, un collectif créé cet été sur Facebook qui lutte contre le harcèlement de rue et les agressions.

(mc/L'essentiel)