France/Grand Est

13 octobre 2021 15:14; Act: 13.10.2021 15:27 Print

Bernard Serin investit dans l'hydrogène «vert»

ASPACH-MICHELBACH - Le président du FC Metz, président de l'entreprise John Cockerill, a vu son projet de «gigafactory» d'électrolyseurs retenu par le gouvernement.

storybild

Le site John Cockerill à Aspach-Michelbach, dans le Haut-Rhin, compte produire un premier électrolyseur «début 2023». (photo: John Cockerill/FC Metz)

Sur ce sujet
Une faute?

Les deux «gigafactories» d'électrolyseurs, machines servant à produire de l'hydrogène «vert», annoncées par le président Macron, mardi, sont identifiées: l'une devrait être pilotée par le groupe français McPhy à Belfort, et la deuxième par le groupe John Cockerill - qui appartient au président du FC Metz, Bernard Serin - en Alsace.

L'hydrogène est produit à partir de l'eau, en séparant les molécules d'hydrogène et d'oxygène, grâce à des électrolyseurs; si ces dernières machines sont alimentées avec de l'électricité issue d'énergies renouvelables ou du nucléaire (qui n'émet pas de carbone), le gouvernement français parle alors d'hydrogène «vert». «En France, vous avez trois champions pour la fabrication d'électrolyseurs: McPhy, le groupe belge John Cockerill et le groupe GTT» a déclaré Philippe Boucly, président de l'association France Hydrogène, mardi soir.

La start-up drômoise McPhy qui construit des électrolyseurs et des stations de recharge «a annoncé en mai, avoir présélectionné Belfort» pour y construire sa future usine d'électrolyseurs, a-t-il dit. Elle doit prendre d'ici la fin de l'année la décision finale d'investissement.

«Produire un premier électrolyseur début 2023»

Le projet de John Cockerill, annoncé le 10 juin, porte sur la construction d'une usine de production d'électrolyseurs sur le site d'Aspach-MichelBach, dans le Haut-Rhin, pour des électrolyseurs alcalins d'une capacité de 1 GW d'ici 2025, indique le site du groupe.

Le groupe familial, qui appartient au président du Football Club de Metz Bernard Serin, a «déposé l'ensemble des demandes de permis nécessaires pour transformer son site d'Aspach-Michelbach», avec pour objectif de «produire un premier électrolyseur début 2023», précise son site.

Quant au groupe GTT, spécialiste des systèmes de cuve pour le transport maritime et le stockage de gaz liquéfié, il a acquis fin 2020 Areva H2Gen, un fabricant français d'électrolyseurs produisant de l'hydrogène décarboné. «Mais pour l'instant, son projet est moins avancé» que les deux premiers, a souligné M. Boucly.

«D'ici à 2030, la France doit pouvoir compter sur son sol au moins 2 gigafactories d'électrolyseurs et produira massivement de l'hydrogène et l'ensemble des technologies utiles à son utilisation» pour devenir «leader de l'hydrogène vert», a déclaré le président Emmanuel Macron, mardi. Au total, le plan Hydrogène en France vise l'installation de 6,5 GW d'électrolyseurs d'ici à 2030, avec un développement qui devrait se concentrer dans sept bassins industriels. Ces bassins à moyen terme pourraient être interconnectés grâce à des infrastructures de transport.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Xavier le 13.10.2021 15:19 Report dénoncer ce commentaire

    Cela nous fait, biensûr, un plaisir énorme.

  • Otto von Bismarck le 13.10.2021 17:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Laissez passer L' énergie nucléaire est une énergie décarbonée donc "verte", les déchets sont un autre problème qui se pose et qu'il faudra régler....Mais le monde entier, et pas que les gaulois, attend la solution qui viendra sans doute des Prussiens qui vivent dans ce beau petit pays et qui importent plus de 60% d'énergie carbonée.....en comparaison le métro et le RER parisien émettent moins de CO2 que le tram de Luxembourg-ville et le réseau des CFL.....n'est ce pas....

  • veritis le 13.10.2021 19:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le truc... pas green du tout mais tellement greenwashing!

Les derniers commentaires

  • Le philosophe le 14.10.2021 11:09 Report dénoncer ce commentaire

    Si quelqu'un a la solution pour produire de l'electricité sans emission de CO2, qu'ils le disent! On va donc ecarter le charbon, le petrole...Ils restent quoi? le nucléaire, le solaire, l'eolien, l'hydraulique.

  • Lavoisier le 13.10.2021 23:43 Report dénoncer ce commentaire

    @why L énergie ne se crée pas pour info. Voilà pourquoi il est si facile de faire peur avec le nucléaire. Une désinformation totale sur l énergie qui touche au plus haut nieavu de la politique. C est pas nouveau qu ici c est le nuk bashing constant. Toujours pas d article sur les smr, allez savoir pourquoi. Le Luxembourg avait peur d une centrale et bien il va y en avoir plus mais plus petites, on en profitera bien quand meme. Merci l interconnexion des réseaux et la magie des contrats.

  • Vertvert le 13.10.2021 23:28 Report dénoncer ce commentaire

    @laissez passer Le nucléaire c est vert. Vous avez cru que non, enfin on vous a fait croire que non. Mais oserez vous dire que chernobyl a participé au changement climatique ? Ça n à rien d une fakenew, Chine usa plongent dedans. C est le seul amortisseur que nous avons. Et quoique vous fassiez ça se fera. La Pologne y réfléchi sérieusement aussi...

  • L' eau. le 13.10.2021 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le graphéne va bouleverser toute la planète. Avec lui rien ne sera impossible. Son siècle commence.

    • @L' eau le 14.10.2021 11:06 Report dénoncer ce commentaire

      Et donc le graphène va changer quoi précisément? Si ca fait des meilleures batteries, ca ne resout pas le problème : avec quelle électricité les charger.

  • Repression en Macronie le 13.10.2021 22:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça y’ est, il vise Macron ! Un de plus ! Qu’il laisse le FC METZ en dehors de ses orientations politiques, on n’a rien au gagner, on n’est pas l’OM