France/Grand Est

27 mai 2020 09:38; Act: 27.05.2020 14:28 Print

«Bonjour, vous avez été en contact avec un malade»

STRASBOURG - Depuis mi-mai, l'Assurance maladie part à la recherche des personnes ayant passé plus de quinze minutes avec un patient infecté par le coronavirus.

storybild

Il faut avoir eu un contact direct à moins d'un mètre de la personne malade, ou dans un espace confiné, pendant plus de quinze minutes et sans protection. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Bonjour, vous avez été désigné comme contact potentiel par l'une de vos connaissances» positive au coronavirus: depuis mi-mai, l'Assurance maladie part à la recherche des «cas contacts» de malades pour circonscrire au plus vite l'épidémie, un travail d'enquête nouveau pour les employés de la CPAM du Bas-Rhin. «Dans quelle situation avez-vous été en contact avec lui? Vous aviez un masque? Vous avez toujours gardé vos distances?», demande avec bienveillance Olivier Bruck, masque sur le visage, casque téléphonique sur les oreilles.

Derrière son ordinateur, il enchaîne les questions. Au bout du fil, un homme à qui il vient d'apprendre que celui qu'il a côtoyé lors d'un déménagement a été testé positif au Covid-19. Au terme d'une vingtaine de minutes de questions et de conseils, il sera invité à contacter rapidement son médecin, puisqu'il tousse un peu, et à faire un test de dépistage virologique. Habituellement enquêteur au service de la lutte contre la fraude de la caisse primaire d'Assurance maladie, Olivier Bruck s'est porté volontaire pour travailler sur cette nouvelle plateforme de «contact tracing», appelée aussi du nom très militaire de «brigade sanitaire».

Contact direct à moins d'un mètre

«Il faut être très réactif puisque à partir du moment où une personne a été diagnostiquée positive, nous avons six heures pour la recontacter et 24 heures pour identifier et contacter toutes les personnes qui ont été en contact avec elle», explique Maxime Rouchon, directeur de la CPAM Bas-Rhin et coordinateur des caisses du Grand Est. «J'aimerais savoir avec qui vous avez été en contact les 48 heures avant vos premiers symptômes? Uniquement votre femme?», demande plus loin Aurélia Amri, à «un patient zéro», celui qui, signalé par son médecin, va être au cœur des investigations.

«Cela se passe bien en général, les gens comprennent la démarche», explique cet agent d'accueil, également volontaire pour «aider à détecter les cas de Covid». C'est le deuxième volet du triptyque «tester, tracer, isoler» décidé par le gouvernement pour la sortie du confinement. Chaque personne croisée dans la rue ne devient pas un cas contact. «La notion de cas contact est très cadrée, il y a des règles et des critères qui ont été déterminés», explique Aurélie Alouane, responsable opérationnelle de la plateforme.

Il faut avoir eu un contact direct à moins d'un mètre de la personne malade, ou dans un espace confiné, pendant plus de quinze minutes et sans protection. Si la personne est asymptomatique, elle doit faire le test sept jours après son contact avec la personne malade et se confiner en attendant. Si elle vit avec la personne malade, le test est à faire plus rapidement. Les personnes contactées par la CPAM peuvent aller sans ordonnance acheter des masques à la pharmacie et faire le test dans un laboratoire.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Astride le 27.05.2020 10:04 Report dénoncer ce commentaire

    En France c’est 1m de distance en Belgique 2m au Luxembourg 1,5 m. Vive l’Europe !

  • evident le 27.05.2020 14:40 Report dénoncer ce commentaire

    Les assurances se chargeront d'utiliser le résultat de ces démarches pour affiner les tarifs des mutuelles santé, ...

  • Agent secu le 27.05.2020 10:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je travailles comme garde dans une usine où il y a eu plus de 100 cas depuis le début. Je suis en contact permanent avec les employés, les ouvriers et les chauffeurs. Au moins 1000 personnes par jour. J'attends toujours mon appel.

Les derniers commentaires

  • TontonB le 27.05.2020 20:57 Report dénoncer ce commentaire

    Pas la peine de répondre dans mon cas, je n'ai eu AUCUN contact à moins d'un mètre, plus de 15 minutes et sans masque, et ce depuis le 1er mars dernier. ABSOLUMENT AUCUN. Si quelqu'un prétend le contraire, c'est un menteur. A propos ... quid des contacts inventés par malveillance ? style je suis positif, donc je vais en profiter pour emm... mon voisin.

  • Mono le 27.05.2020 19:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et personne remarque que dale!!!! Il y as un problème depuis plus de 3 mois et personne ne se dit :"Ok on se fout de ma g***** là!"

  • evident le 27.05.2020 14:40 Report dénoncer ce commentaire

    Les assurances se chargeront d'utiliser le résultat de ces démarches pour affiner les tarifs des mutuelles santé, ...

  • Tatou le 27.05.2020 13:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Covid-19 oblige je n'ai rien à cacher

  • TontonB le 27.05.2020 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    De toute manière mon téléphone filtre les appels entrants par liste blanche