En France/Grand Est

04 juillet 2019 16:18; Act: 04.07.2019 16:58 Print

Cattenom stoppée en cas de canicule?

CATTENOM – La canicule est passée mais les météorologues prévoient une situation plus problématique dans les prochaines semaines. La centrale de Cattenom pourrait être impactée.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Si la première vague de chaleur est passée, avec un mois de juin le plus chaud jamais enregistré, la situation s'annonce encore plus problématique dans les prochaines semaines, selon les météorologues, spécialement pour les centrales nucléaires. «La chaleur qui remonte du Sahara entraîne un réchauffement de l'eau de refroidissement des centrales nucléaires, ce qui peut avoir pour conséquence la mise à l'arrêt de certaines d'entre elles», explique le météorologue Dominik Jung de wetter.net dans une interview accordée la semaine dernière au journal Bild.

Au mois de juin, le mercure est monté jusqu'à 46°C en France. Selon M. Jung, «on doit partir du principe que, dans les jours à venir, il faudra fermer ou baisser la puissance d'un ou deux réacteurs en France». Doit-on en déduire que les centrales nucléaires seront mises à l'arrêt en France durant l'été 2019?

«Aucune restriction pour le moment»

La centrale nucléaire lorraine de Cattenom, à dix kilomètres de la frontière luxembourgeoise, tire son eau de refroidissement de la Moselle. À en croire Antoine Frenoy, porte-parole du groupe énergétique français EDF à Cattenom, aucune mesure de restriction n'a été prise pour l'instant.

«L'eau de la rivière passe dans nos tours, où elle est refroidie par un courant d'air froid, une partie étant transformée en vapeur d'eau qui s'échappe dans l'atmosphère. Pour éviter le réchauffement supplémentaire de la rivière, l'eau utilisée pour le refroidissement repasse, dans un premier temps, dans le lac artificiel de Mirgenbach, avant de s'écouler à nouveau dans la Moselle», explique t-il.

La température de la Moselle ne doit pas dépasser les 28°C

L'écart de température entre l'eau de refroidissement reversée dans la Moselle et celle initialement prélevée ne doit pas dépasser 1,5°C. «Nous ne devons pas dépasser les 28°C», précise M. Frenoy. À Cattenom, la température de la Moselle est mesurée quotidiennement. Si la température du lac de Mirgenbach ou de la Moselle venait à dépasser cette limite, la centrale nucléaire serait immédiatement mise à l'arrêt.

Actuellement, la température de la Moselle avoisine les 27°C et devrait baisser dans les jours qui viennent, selon M. Frenoy. L'eau du lac de Mirgenbach assurant le refroidissement de la centrale nucléaire de Cattenom affiche une température moyenne de 25°C. La vague de chaleur actuelle n'aurait aucune influence sur la sécurité des installations. L'approvisionnement en électricité ne serait pas non plus menacé en France. Si une telle vague de chaleur se reproduit, le fonctionnement de la centrale pourrait bien être impacté. «Dans ce cas, on a la possibilité de baisser la puissance de la centrale et de recourir à des sources d'énergie renouvelables, telles que l'énergie solaire ou éolienne», selon le porte-parole.

(Franziska Jäger/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jakoline ' le 04.07.2019 19:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais on attends quoi pour arrêter catenomme'' et schoss 'elle sont hors d usage depuis des '' lustre '' mais le fric !!

  • Le Russe le 04.07.2019 18:52 Report dénoncer ce commentaire

    Mieux vaut l'arrêter que risquer un accident, ou comme à l'époque à Tchernobyl, une des plus grandes catastrophes nucléaires de l'humanité ...

  • poupi le 04.07.2019 17:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il devrai déjà l’abaisse maintenant la puissance.

Les derniers commentaires

  • Citoyen 57 le 05.07.2019 15:45 Report dénoncer ce commentaire

    A indépendance énergétique de la France. Si la riviere Moselle baisse ,il est prévu de faire appel à la réserve du lac de Pierre Percée dans les Vosges.D'une capacité de 60 millions de métres cubes ,ce lac corrige le niveau de la riviere.Et meme rempli à 20 millions de métres cubes comme en ce moment c'est amplement suffisant .

  • Citoyen 57 le 05.07.2019 15:37 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas demain que la canicule fera stopper Cattenom.En périodes de fortes chaleur les pics de consommation d électricité sont parfois plus importants qu 'en hiver.Ce météorologue(Jung) est un utopiste.Il aurait du nous parler de cela un premier avril.Dire que la centrale de Cattenom pourrait etre impactée. En spécialiste du temps ce monsieur ignore t il que la semaine prochaine les températures chuteront au alentours de 22-25 degrés?

  • Wallabies le 05.07.2019 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut développer progressivement, un projet EPR à Cattenom.

  • Comprends pas le 04.07.2019 20:36 Report dénoncer ce commentaire

    "L'eau de la rivière passe dans nos tours, où elle est refroidie". ? Je croyais qu'au contraire c'était l'eau qui devait refroidir les tours... ?

    • C'est mieux comme ça le 05.07.2019 01:28 Report dénoncer ce commentaire

      L'eau sert à refroidir le combustible. Cette eau doit être refroidie avant d'être rejetée dans la nature. +1 degré maximum par rapport à la température de l'eau prélevée.

  • jakoline ' le 04.07.2019 19:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais on attends quoi pour arrêter catenomme'' et schoss 'elle sont hors d usage depuis des '' lustre '' mais le fric !!

    • moimeme le 05.07.2019 23:52 Report dénoncer ce commentaire

      On attend que vous arrêtiez de consommer de l’électricité, pourquoi ?