Contrôles routiers

17 novembre 2015 14:05; Act: 17.11.2015 18:40 Print

Contrôles sur l'A31: 1h40 pour parcourir 20 km

LUXEMBOURG/THIONVILLE - La police française procède à des contrôles routiers ce mardi dans les deux sens sur l'A31. L'ACL annonce d'importantes perturbations.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Après la galère de ce mardi matin, les automobilistes frontaliers sont de nouveau dans les bouchons ce mardi soir. L'ACL comptait à 17h près de 20 km de ralentissement entre la Croix de Gasperich et l'aire de Thionville-Porte de France. Les sites de trafic estimaient à environ 1h40 ce trajet, contre une dizaine de minutes sans circulation. Dans l'autre sens, il y avait plus de 5 km de bouchons de Thionville à l'aire d'Entrange.

Bref, les automobilistes qui souhaitent traverser la frontière ce mardi devront prendre leur mal en patience. D'autant plus que ce contrôle routier, mis en place dans les deux sens sur l'A31 à 7 km de la frontière, est prévu sur plusieurs jours. À 14h, l'ACL, contacté par L'essentiel, prévoyait «de fortes perturbations» à la reprise du trafic des frontaliers, comme en matinée. Le flux de circulation s'ajoute en effet à une réduction à une voie pour permettre aux forces de l'ordre de contrôler les véhicules.

Vers 17h30, le trafic des axes secondaires était également saturé, avec des voitures à l'arrêt au passage à la frontière de Volmerange-les-Mines, et des bouchons dans les axes principaux de Roussy-le-Village et Hettange-Grande. Le secteur d'Audun-le-Tiche et Aumetz, sur l'A30 était également fortement ralenti. Le trafic s'étendait également sur l'A4 et l'A6 au Luxembourg, notamment à la Croix de Cessange.

Contrôles renforcés

Près de 25 km de bouchons ont déjà ralenti les automobilistes ce mardi matin sur l'autoroute A31 dans le sens Metz - Luxembourg, entre la Croix d'Hauconcourt et Entrange. La concentration était également très dense sur les axes secondaires, notamment dans la périphérie de Thionville, mais aussi aux environs d'Uckange, de Florange ou de Guénange.

Les contrôles aux frontières ont été renforcés après les attentats de Paris. La France avait déjà prévu de les réintroduire dans le cadre de la COP21, la grande conférence sur le climat, qui provoquera l'arrivée de nombreux chefs d'État à Paris, à partir du 30 novembre.

(jg/jv/L'essentiel)