Affaire Griveaux

21 février 2020 09:22; Act: 21.02.2020 09:41 Print

De Taddeo aurait conservé les vidéos «au cas où»

La destinataire des vidéos intimes de Benjamin Griveaux a nié avoir voulu se venger de l'ex-candidat à la mairie de Paris, lors de sa garde à vue.

Sur ce sujet
Une faute?

Alexandra de Taddeo n'a pas voulu se venger de Benjamin Griveaux. C'est en tout cas ce que la destinataire des vidéos intimes de l'ex-candidat à la mairie de Paris a déclaré lors de sa garde à vue, rapporte BFM TV. La Messine a ainsi dit aux enquêteurs avoir conservé les documents «au cas où», «si jamais cela se savait».

Elle affirme par ailleurs que c'est son compagnon Piotr Pavlenski, lui-aussi mis en examen dans cette affaire, qui a copié les vidéos dans son ordinateur portable. En parallèle, l'artiste russe de 35 ans a reconnu pendant sa garde à vue être à l'origine de la mise en ligne des vidéos compromettantes. Alexandra de Taddeo ne dit pas si elle s'y est opposée mais conteste avoir voulu les publier d'elle-même.

Ils se sont rencontrés une fois

S'agissant de sa rencontre avec Benjamin Griveaux, elle indique que c'est l'ancien porte-parole du gouvernement français qui a engagé la conversation avec elle sur Instagram en mai 2018. L'étudiante décrit une relation «essentiellement virtuelle». Ils se suivent ainsi d'abord mutuellement sur Instagram, échangent des messages en privé, avant de se rencontrer physiquement dans l'appartement de l'étudiante, dans le 16e arrondissement de Paris. «Un rendez-vous dont elle est sortie pas contente», confie Piotr Pavlenski à l'Obs. Alexandra de Taddeo explique toutefois n'avoir subi aucune violence.

Mardi, Piotr Pavlenski et Alexandra de Taddeo ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire et ils ont interdiction d'entrer en contact l'un avec l'autre. Ils avaient été placés en garde à vue le week-end dernier après le dépôt de plainte contre X de l'ex-candidat LREM à la mairie de Paris.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Et la marmotte? le 21.02.2020 10:55 Report dénoncer ce commentaire

    Elle emballe le chocolat dans le papier d'alu. Non mais franchement à qui veut elle faire croire cela? Elle avait pour habitude de cotoyer les Russes et n'était pas au courants de leurs pratiques de récupération d'information?

  • Le Belge, une fois le 21.02.2020 10:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'agent Pavlenski doit être expulsé, direct Paris-Moscou, sans passer par la case prison. Être intraitable avec les agents russes nuisibles à notre démocratie, désolé !

  • pierre le 21.02.2020 14:52 Report dénoncer ce commentaire

    Mettez la en prison "au cas ou"

Les derniers commentaires

  • Rigoberta Menchu le 23.02.2020 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    On dit des uns que ce sont des donneurs d'alerte et les autres on les met en prison! Pourtant la France a elle aussi signé que les donneurs d'alerte doivent être protégés.

  • luis le 22.02.2020 09:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on montre pas son seeex sur les réseaux sociaux. commeme et en plus de la part de 1 politicien.

  • luis le 22.02.2020 09:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un politicien comme griveaux doit donner un bon exemple point final.

  • foufou le 22.02.2020 06:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voilà comment on sabote une élection !!

  • sarapapillon le 21.02.2020 19:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle et il ont eu raison de ce qu’ils ont fait.. cela prouve que Benjamin G. n’est pas un type bien et droit! B.G. a trompé sa femme et il doit admettre la vérité qui a éclaté