France/Grand Est

20 février 2020 14:06; Act: 20.02.2020 14:38 Print

Des avocats vendent leur robe sur «Le Bon Coin»

MULHOUSE - Des avocats du barreau de Mulhouse (Haut-Rhin) ont lancé une opération de protestation originale contre le projet de réforme des retraites.

Sur ce sujet
Une faute?

«Vend robe(s) d'avocat, plusieurs tailles disponibles du XS au XXL», peut-on lire sur l'annonce postée mercredi, par l'Union des jeunes avocats (UJA) de Mulhouse, qui explique cette surprenante mise en vente par la «cessation d'activité de nombreux confrères». Les avocats mulhousiens vendent «les robes devenues inutiles en appliquant le pourcentage estimé de confrères qui ne pourraient plus exercer en cas d'application de la réforme» des retraites, explique William Laurent, le président de l'UJA.

Ces robes «pourront faire les beaux jours d'amateurs de DIY (NDLR: Do it Yourself, faites-le vous-même) ou figurer en bonne place dans un musée des métiers disparus...», peut-on encore lire sur l'annonce. La disparition de leur régime autonome, prévue par la réforme des retraites, fait craindre aux avocats un doublement de leurs cotisations.

La semaine dernière, à l'initiative de l'UJA, une quarantaine d'entre eux se sont allongés sur les marches du palais de justice de Mulhouse pour symboliser le risque de voir 40% des cabinets fermés si la réforme était appliquée. Les avocats mulhousiens poursuivent par ailleurs leur mobilisation sous la forme d'une grève perlée. À ce jour, 219 avocats sont inscrits au barreau de Mulhouse.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • censuré le 20.02.2020 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les français veulent plus de services moins d'impôts, travailler moins recevoir plus de retraite. ils mériteraient un vrai dictateur. Vive le Luxembourg même si tout n'est pas parfait.

  • bonsens le 20.02.2020 16:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les avocats et les médecins sont désormais des professionnels méprisés par la république

  • resident le 20.02.2020 17:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que ces privilégiés aient honte

Les derniers commentaires

  • Marie le 21.02.2020 08:40 Report dénoncer ce commentaire

    Les avocats financent à 100% leur retraite pour laquelle l'Etat ne participe en RIEN. Ils ont raison de manifester puisqu'ils ne sont à la charge de personne et là ils vont devenir à la charge de l'Etat. Avant de poster renseignez-vous ...

  • Le golfeur le 21.02.2020 07:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @albatros sans les français que serait le Luxembourg. C’est dingue tu devrais avoir honte de parler comme ça

  • Ronaldo 1998 le 21.02.2020 04:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aux armes citoyens formés vos bataillons et battons ..,,,,battons ......nous jusqu’au bout pour virer toutes cette ripouxblique

  • sandy le 21.02.2020 01:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @albatros je te retourne le compliment..

  • Marco le 20.02.2020 21:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sans frontalier vous faites quoi ?