En Lorraine

26 juillet 2019 09:00; Act: 26.07.2019 12:20 Print

Des centaines de montgolfières dans le ciel

CHAMBLEY - C'est le plus grand rassemblement au monde de montgolfières. Le Grand Est Mondial Air Ballons débute ce vendredi.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous tenons à ce que cela soit et reste une manifestation familiale», annonce Philippe Buron Pilâtre, le fondateur du Mondial Air Ballons. Cette année, l'événement, devenu Grand Est Mondial Air Ballons (GEMAB), fête ses 30 ans. En trois décennies, il est devenu le rendez-vous incontournable de milliers de pilotes venant du monde entier. Ils seront quelque 2 500 pilotes et membres d'équipage à être présents pendant les dix jours que durera la manifestation à Chambley. Si la météo le permet, deux envols de montgolfières sont prévus tous les jours, à 6h30 et à 18h30.

«En moyenne nous parvenons à faire entre treize et quatorze vols sur les 19 possibles. La meilleure année, nous avons pu en faire 18 et la moins bonne huit», dit Philippe Buron Pilâtre. La météo ne dissuade pas le public pour autant. Il sait qu'il peut toujours y avoir des fenêtres, ces laps de temps pendant lesquels il est possible de voler et aussi d'assister à un décollage de montgolfières. «Le pilote est le commandant de bord. Il est libre de choisir de ne pas décoller. La sécurité prime sur le reste», précise le fondateur.

30 ans de Mondial Air Ballons

Un spectacle a été imaginé en cas de non-vol. Les pilotes seront sur l'aire d'envol pour proposer un concert de brûleurs avec les nacelles. De nombreuses autres animations seront proposées au public pendant les dix jours. Il sera possible d'effectuer des vols grandeur nature grâce à la réalité virtuelle dans l'AéroMusée, ou encore de découvrir l'histoire du Mondial Air Ballons grâce à une rétrospective en photos. Des ateliers de fusées à eau, de météorologie et d'astronomie seront également proposés. Lors de la dernière édition, en 2017, près de 400 000 personnes s'étaient rendues au Mondial Air Ballons. Les organisateurs recommandent d'arriver tôt sur le site. C'est la meilleure façon d'être en bonne place pour assister à ce spectacle toujours incroyable!

La première édition a eu lieu en 1989, sous le nom «Fraternité 89» pour célébrer le bicentenaire de la Révolution française. «Le but était d'organiser le plus grand rassemblement de montgolfières au monde. Bien devant les Américains et leur manifestation à Albuquerque avec 300 à 400 montgolfières», explique Philippe Buron Pilâtre, descendant de Pilâtre de Rozier, l'inventeur de la montgolfière. Trente ans plus tard, l'événement existe encore et toujours. Il prend cette année le nom de Grand Est Mondial Air Ballons (GEMAB). «Maintenant, on connaît Chambley, la Lorraine dans le monde entier». Mais jamais Philippe Buron Pilâtre n'aurait pu imaginer un tel succès. Sinon, il ne l'aurait pas fait. «J'étais journaliste, pas un amuseur public».

(Marion Mellinger / L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.