France/Grand Est

20 février 2020 12:14; Act: 20.02.2020 12:40 Print

Des élus victimes d'une attaque informatique

STRASBOURG - Une attaque d'envergure, survenue vendredi dernier, continue de perturber les systèmes, a annoncé le président de la région Grand Est, Jean Rottner.

storybild

Personne ne sait si ce virus à l'origine non identifiée a permis de dérober des données. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Toutes les mesures ont été prises pour gérer cette attaque qui peut encore entraîner quelques retards dans les réponses que nous apportons», a indiqué M. Rottner sur Twitter. L'attaque s'est produite vendredi dernier et a entraîné d'importantes perturbations dans les administrations durant plusieurs jours, mais les choses étaient presque revenues à la normale, jeudi.

«Les logiciels refonctionnent, on a Internet, les mails aussi, même si on ne doit pas envoyer de pièces jointes dans nos messages... On arrive à travailler sur la plupart des logiciels, on n'est pas à l'arrêt», a assuré une fonctionnaire travaillant à la Maison de la Région à Strasbourg. «Cela fait huit ans que je travaille à la région et je n'ai pas souvenir d'une telle attaque», a-t-elle aussi noté.

Les services techniques de la région ont dans un premier temps eux-mêmes coupé un certain nombre de connexions pour limiter la propagation de ce virus à l'origine non identifiée et dont on ignore s'il a permis de dérober des données. Un retour à la normale est attendu dans la journée de jeudi, ou vendredi.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Beurk le 20.02.2020 13:40 Report dénoncer ce commentaire

    Bien fait ! C'est mérité ! Le Grand Test ne sert à rien et coûte plus à chaque habitant que ce que coûtaient les anciennes régions. C'est du n'importe quoi donc merci à ceux qui s'attaquent à cette ineptie

  • la trois le 20.02.2020 16:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la sécurité informatique en france.... bref... sujet suivant

  • A bon entendeur le 21.02.2020 01:26 Report dénoncer ce commentaire

    Il existe un contre pouvoir informatique, il est temps pour eux de s'en rendre compte

Les derniers commentaires

  • A bon entendeur le 21.02.2020 01:26 Report dénoncer ce commentaire

    Il existe un contre pouvoir informatique, il est temps pour eux de s'en rendre compte

  • la trois le 20.02.2020 16:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la sécurité informatique en france.... bref... sujet suivant

    • Evidence le 21.02.2020 01:27 Report dénoncer ce commentaire

      La sécurité informatique que ce soit en France ou partout dans le monde n'existe pas !

    • Bill Hates le 21.02.2020 07:58 Report dénoncer ce commentaire

      en informatique il existe un "sentiment de sécurité"..la sécurité n'existe pas, mais nous le savons

  • bizarre le 20.02.2020 14:33 Report dénoncer ce commentaire

    Juste après l'affaire Piotr... comme c'est étrange....

  • Beurk le 20.02.2020 13:40 Report dénoncer ce commentaire

    Bien fait ! C'est mérité ! Le Grand Test ne sert à rien et coûte plus à chaque habitant que ce que coûtaient les anciennes régions. C'est du n'importe quoi donc merci à ceux qui s'attaquent à cette ineptie