Décapitation en France

18 octobre 2020 08:41; Act: 19.10.2020 12:21 Print

Metz se mobilise face à «la barbarie et l'horreur»

METZ - De nombreuses manifestations sont prévues en France, ce dimanche, dont une à Metz, pour rendre hommage à Samuel Paty, professeur décapité par un terroriste.

storybild

Hommage au défunt Samuel Paty devant son établissement de Conflans-Sainte-Honorine, le 17 octobre 2020. (photo: KEYSTONE)

Sur ce sujet
Une faute?

Contre l’horreur, la mobilisation: d’importantes manifestations sont attendues, ce dimanche partout en France, en hommage au professeur Samuel Paty, 47 ans, assassiné vendredi pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet. Un attentat qui a suscité une énorme émotion et pour lequel dix personnes ont été placées en garde à vue. Les responsables des principaux partis politiques, associations et syndicats manifesteront à 15h à Paris. Le journal Charlie Hebdo s’est également associé à l’appel dans la capitale. Le rassemblement doit avoir lieu place de la République.

D'autres rassemblements sont programmés dans de nombreuses villes dont Lyon, Toulouse, Strasbourg, Nantes ou encore Marseille, Lille et Bordeaux. À Metz, les habitants sont invités à se réunir dès 15h devant l'Hôtel de Ville, place d'Armes (port du masque obligatoire). «Nous continuerons à défendre, à Metz comme ailleurs, la liberté totale d'expression et le droit d'enseigner la liberté de penser et d'écrire. Nous devons répondre à l'insupportable et à l'horreur par notre soutien aux proches de la victime et à toute la communauté éducative», a fait savoir François Grosdidier, maire de Metz et président de Metz Métropole, dans un communiqué.

Vendredi après-midi, Samuel Paty a été décapité près du collège où il enseignait l’histoire-géographie dans un quartier calme de Conflans-Sainte-Honorine, dans la banlieue ouest de Paris. Son assaillant, un homme de 18 ans, a ensuite été abattu de neuf balles par la police.

(nc/L'essentiel/afp)