Dans les Vosges

20 juin 2020 11:10; Act: 20.06.2020 11:18 Print

Des plaintes contre les forages de Nestlé Waters

Des associations de défense de l'environnement ont annoncé vendredi porter plainte contre Nestlé Waters pour neuf forages dans les nappes phréatiques de Vittel et Contrexéville.

storybild

Nestlé aurait puisé 10 milliards de litres d'eau de 9 forages que les associations jugent illégaux. (photo: AFP/Sebastien Bozon)

Sur ce sujet
Une faute?

France Nature Environnement, Lorraine Nature Environnement et les associations du collectif eau88 accusent Nestlé Waters d'avoir puisé plus de 10 milliards de litres d'eau depuis 2007 via ces neuf forages qui ne bénéficient pas, selon elles, de l'autorisation préfectorale prévue par le code de l'environnement. «L'administration et la société Nestlé Waters reconnaissent clairement l'absence d'autorisations administratives pour les prélèvements d'eau sur 9 forages, parmi les 28 exploités par la multinationale», pointent les associations dans un communiqué.

Elles soulignent que «Nestlé Waters a déposé en février 2019 une demande pour régulariser» leur situation et s'étonnent que l'administration ait permis jusqu'alors à l'entreprise d'effectuer les pompages et de commercialiser ses eaux minérales. «Nous souhaitons que Nestlé Waters, entreprise d'envergure internationale, respecte la loi comme le ferait n'importe quelle entreprise ou personne souhaitant prélever de l'eau dans une nappe phréatique en quantité importante et que la ressource en eau soit préservée», résume le porte-parole du collectif eau88, Bernard Schmitt.

1,5 milliard de bouteilles par an

«Notre position est celle d'une totale transparence sur l'existence de nos captages et des volumes prélevés, sur lesquels Nestlé Waters paie l'ensemble des redevances légales», a pour sa part assuré dans un communiqué la directrice Générale de Nestlé Waters France, Sophie Dubois, tout en indiquant ne pas avoir été officiellement informée de cette plainte. «Les forages exploités avant la loi sur l'eau du 3 janvier 1992 bénéficient d'une présomption légale de régularité», assure le groupe.

«Depuis plusieurs années, le souhait des services de l'État a été de remettre à plat les diverses autorisations pour les unifier et y intégrer les captages non exploités. Nestlé Waters a souscrit à cette démarche et a déposé les dossiers demandés par l'État», ajoute-t-il. Les sites de Nestlé Waters à Vittel et Contrexéville produisent 1,5 milliard de bouteilles par an. La nappe aquifère des grès du Trias inférieur, située à 100 m de profondeur et faiblement minéralisée, présente un déficit annuel d'un million de m3 et se renouvelle lentement. Trois communes et trois industriels, dont Nestlé Waters, y effectuent des prélèvements.

En janvier, un protocole qui prévoit son retour à l'équilibre entre 2021 et 2027 a été présenté. Il repose sur la rationalisation des prélèvements industriels et publics, la création d'un observatoire des ressources en eau souterraine et la rétrocession de forages par Nestlé Waters.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Christian Bellucci le 20.06.2020 11:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Boycottez Nestlé c'est tout

  • Dytiba le 20.06.2020 11:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui le confort de l’eau en bouteille. Tant que les gens achètent il n’y aura rien pour inverser ce phénomène. Malheureusement Nestle est un des plus grand exploitant d’eau dans le monde et personne ne semble réagir.

  • Mike le 20.06.2020 17:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je n'achète depuis 2 ans plus de produit de Nestlé. Tout le monde devrait faire cela afin de montrer a Nestlé que nous ne sommes plus d'accord avec leur façon d'agir.

Les derniers commentaires

  • Boy Kot le 22.06.2020 10:02 Report dénoncer ce commentaire

    ça fait longtemps que j'arrête d'acheter des produits Nestlé, et je ne m'en porte que mieux.

  • Jean-Claude le 22.06.2020 09:38 Report dénoncer ce commentaire

    Intéressant article du 29.10.2019 6:00 GMT chez le Guardian sur ce problème "The fight to stop Nestlé from taking America's water to sell in plastic bottles ". Dans l'article: "According to Food and Water Watch, Nestlé or its lobbyists donated $634,000 to Maine politicians between 2001 and 2012." Intéressant également les articles proposés aux lecteurs du Gardien en bas. Ces sont ces problématiques qui sont exposés ici dans l'article sauf que cela concerne les Etats-Unis.

    • Jean-Claude le 22.06.2020 11:44 Report dénoncer ce commentaire

      Que peux-t-on faire? Peut-être boire une eau qui n'appartient pas encore au groupe Nestlé (w w w . nestle-waters . fr)? Cette firme Nestlé achète l'eau pour presque rien et fait de grands bénéfices. Au Pakistan, Nigeria, ... des millions souffrent parce que Nestlé ne laisse à la population pauvre que des eaux non propres car l'eau de Nestlé est trop cher. Partout où cette firme s'installe les gens souffrent du vol de leur eau. Le IWF et la banque mondiale impose la privatisation de l'eau. (Pour faire profiter Nestlé?). Paris a retiré la privatisation de son eau potable.

  • Rudy le 22.06.2020 09:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mio depuis 10 ans, plus de produit nestle

  • Déni de tout le 22.06.2020 09:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce monde ne veut pas savoir, ! plus simple et moins culpabilisant ! Consommateurs à outrance, déni du comment on produit, conséquences à long terme... Surproduction!!! On jette autant que l'on produit!!! Faut contenter ce petit monde égoïste et sans respect de ce que dame nature nous . Voilà la réalité de notre futur.

  • sandy le 22.06.2020 00:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ok je ne me rendais pas compte du désastre nestle !!! Dorénavant j achete plus rien NESTE .