À Metz

26 avril 2019 10:05; Act: 26.04.2019 10:51 Print

Des trottinettes en libre-​​service à la rentrée

METZ - Afin de répondre à la hausse croissante des trottinettes électriques dans les rues, la mairie de Metz prévoit d'en proposer en libre-service, à partir du mois de septembre.

storybild

La mairie de Metz attend que la législation soit plus claire pour proposer des trottinettes en libre-service. (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Le boom des trottinettes, électriques ou non, est en train de changer le paysage de la mobilité, dans la plupart des grandes villes en Europe. Dans ce ce cadre, la mairie de Metz prévoit de lancer à la rentrée de septembre un service de trottinettes électriques en libre-service, rapporte Le Républicain Lorrain

La municipalité est actuellement en train d'évaluer le projet. «On ne veut pas dégrader l’accessibilité des voiries pour les piétons. Et nous devons prendre en compte les personnes non-voyantes qui marchent sur les trottoirs», indique Guy Cambianica, adjoint à la mobilité à la Ville de Metz, à notre confrère.

Elle attend aussi que la loi mobilité, qui donnera un statut aux trottinettes et réglementera leur circulation, soit votée. Ce devrait être le cas en juin.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LeFourbe le 26.04.2019 12:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ce danger public vient s'installer à Metz. Quel fléau pour la ville

  • Éric Francois le 27.04.2019 17:22 Report dénoncer ce commentaire

    Quelles sont les conséquences d'une percussion à 25km/h d'un utilisateur de patinette, d un jeune enfant, une personne âgée, mal voyante, handicapée auditive ou tout autre pieton? Sont cela des déplacements "apaisés'' en ville alors qu on est déjà stressés par les vélos qui y circulent de tout côté, mêlés aux pietons, silencieux... Ne cédez pas à un effet de mode. Qui supportera le cout des inévitables dégradations et incivilités dans leur usage?

  • TomTomTom le 27.04.2019 11:12 Report dénoncer ce commentaire

    Remarque c'est bien pour essayer avant d'acheter. Je me pose la question depuis 5/6 mois, voir si ça permet d'économiser une voiture ou pas, flexibilité par rapport aux transports en commun... A tester, donc.

Les derniers commentaires

  • Éric Francois le 27.04.2019 17:22 Report dénoncer ce commentaire

    Quelles sont les conséquences d'une percussion à 25km/h d'un utilisateur de patinette, d un jeune enfant, une personne âgée, mal voyante, handicapée auditive ou tout autre pieton? Sont cela des déplacements "apaisés'' en ville alors qu on est déjà stressés par les vélos qui y circulent de tout côté, mêlés aux pietons, silencieux... Ne cédez pas à un effet de mode. Qui supportera le cout des inévitables dégradations et incivilités dans leur usage?

  • TomTomTom le 27.04.2019 11:12 Report dénoncer ce commentaire

    Remarque c'est bien pour essayer avant d'acheter. Je me pose la question depuis 5/6 mois, voir si ça permet d'économiser une voiture ou pas, flexibilité par rapport aux transports en commun... A tester, donc.

  • Commentator le 26.04.2019 20:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Inutile et risqué

  • Fabienne le 26.04.2019 20:17 Report dénoncer ce commentaire

    si les piétons regardaient ou ils marchent au lieu d'avoir le nez dans leurs téléphones, il y aurait moins de percutages. Car même de piéton à piéton on zse fait rentrer dedans régulièrement à cause des téléphones portables.

    • Luxo le 26.04.2019 21:15 Report dénoncer ce commentaire

      En tant que piéton je n'ai pas à faire gaffe aux vélos et aux trottinettes. Je ne possède pas de portable mais je n'ai pas non plus de rétroviseur pour regarder si l'un deux vient par l'arrière! C'est à eux de faire attention, d'ailleurs leur place est dans la rue!!!

    • le Messin le 27.04.2019 07:47 Report dénoncer ce commentaire

      Effectivement, il y un GRAND travail d'éducation routière à faire par l'équipe municipale avant de mettre ses engins en fonction...l'espace public se partage et n'appartient pas à celui qui roule le plus vite.

    • Dax Johnny le 27.04.2019 18:23 Report dénoncer ce commentaire

      Madame, je ne vous comprends pas. Vous dites que même de piéton à piéton on se fait rentrer dedans. Mais pour cela il faut que les deux piétons ne fassent pas attention! Si celui qui est en face se dirige sur vous sans regarder ou bien vous allez à côté ou bien, comme moi, vous criez très fortement Houuu!

  • eddy le 26.04.2019 17:42 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on voit le bazar que ca fait à Paris, je ne crois pas que ce soit une bonne nouvelle pour la ville de Metz ou celle de Luxembourg. Les usagers roulent sur les routes, les trottoirs, dans les couloirs des bus. C'est dangereux, surtout pour les piétons. En libre service elles sont abandonnées n'importe ou.

    • NialaV le 27.04.2019 07:14 Report dénoncer ce commentaire

      Ah la résistance aux changements...