Grand Est

30 septembre 2020 12:57; Act: 30.09.2020 13:26 Print

Deux ados fracassent une auto à la hache à Metz

METZ - Deux adolescents âgés de 13 ans ont été interpellés par la police, lundi, après s'être déchaînés contre un véhicule en stationnement dans le quartier de Borny, à Metz.

storybild

Entendus par la police, les adolescents ont expliqué qu'ils n'avaient pas l'intention de voler quoi que ce soit dans la voiture. (photo: AFP/Illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Lundi, en plein après-midi, deux jeunes ont été surpris en train de détruire à la hache une voiture stationnée rue Paul-Valéry, à Metz, sans aucune raison. Les préados se sont également défoulés sur un abri de bus, plus loin, à une centaine de mètres, dont la vitre a été explosée, relève Le Républicain Lorrain. Un témoin a contacté les forces de l'ordre qui ont interpellé les deux jeunes et récupéré un merlin, un outil entre la hache et la masse.

Entendus par la police, les adolescents ont expliqué qu'ils n'avaient pas l'intention de voler quoi que ce soit dans la voiture, dont la vitre latérale et le pare-brise ont été détruits. Le propriétaire de la voiture va porter plainte. Une fois qu'elle sera reçue, les deux jeunes feront l'objet d'une décision judiciaire.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alain Rak le 30.09.2020 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Supprimer toute allocations aux parents et obliger à rembourser toute leur vie.

  • Très souvent censuré par L'Essentiel le 30.09.2020 14:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais non, les zones de non-droit, ça n'existe pas... Ce n'est pas la police qu'il faut envoyer dans ces cités, mais l'armée. Et rétablir les travaux forcés jusqu'à remboursement intégral du dommage causé.

  • Mimi le 30.09.2020 15:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et dire que la fessée est interdite ....

Les derniers commentaires

  • toto le 02.10.2020 06:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    france à la CN ,oui plus d allocation pour les gens qui savent pas élever leurs enfants , plus prison et dédommagement, pour le propriétaire, il y à des rue , à nettoyer , comme aux usa,

  • Lissandro le 01.10.2020 00:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À Borny, tout est dit !

  • Riss le 30.09.2020 19:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On s’en fou de metz.

  • Repast le 30.09.2020 19:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait d’accord

  • le canard enchaîné le 30.09.2020 19:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils n'auront rien 13 ans la justice dira au propriétaire faire intervenir son assurance contre un mineur on ne peut rien faire ...les parents sont responsables.... je vais habiter à Borny sur Seine