Condamnation en Belgique

12 décembre 2019 12:22; Act: 12.12.2019 12:54 Print

Deux ans de prison pour «proxénétisme immobilier»

MESSANCY - Un résident français et un résident luxembourgeois ont été condamnés pour «trafic d'êtres humains» dans un appartement du sud de la Belgique.

storybild

Des faits de proxénétisme ont été dénoncés du côté de Messancy et ils ont été condamnés à Arlon.

Sur ce sujet
Une faute?

Deux prévenus, le premier domicilié à Cosnes-et-Romain dans le département français de Meurthe-et-Moselle et le second au Luxembourg, ont été condamnés, ce mercredi 11 décembre 2019, par le tribunal correctionnel d'Arlon, en Belgique, pour des faits qualifiés de «proxénétisme immobilier» dans un appartement à Messancy, commune frontalière de la province belge de Luxembourg.

Les faits ont débuté au printemps 2016 avant de se terminer un an plus tard, mais la condamnation vient seulement de tomber. Couvreur de profession établi en France et considéré comme le «cerveau de l'opération», Domingo Mendez Rodrigues, 57 ans, selon L'Avenir de Luxembourg, a écopé de deux ans de prison et de 80 000 euros d'amende. Son complice domicilié au Grand-Duché, Manuel Leal Rodriguez, considéré comme «l'homme de main du réseau», a quant à lui pris 15 mois de prison et 16 000 euros d'amende.

Les deux condamnés pour «trafic d'êtres humains» sévissaient dans un appartement de Messancy où ils avaient installé deux dames de nationalité espagnole. La Meuse Luxembourg précise également dans ses pages que le voisinage s'était rapidement demandé si ces deux hommes n'étaient pas à la tête d'un «réseau de prostitution». Alors que le couvreur français, «dont l'épouse ne se doutait de rien», était rémunéré à hauteur de plus de 100 euros par semaine dans son rôle de proxénète, les deux complices ont également été payés «en nature» par les occupantes de l'appartement.

(fl/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cocou le 12.12.2019 17:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dommage, ils avaient quelque filles sympa

  • Fred le 12.12.2019 22:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que celui qui n'y a jamais été jette la première pierre!

  • Ronaldo 1998 le 12.12.2019 22:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommage j aurait bien piqué une tête dedans

Les derniers commentaires

  • Ronaldo 1998 le 12.12.2019 22:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommage j aurait bien piqué une tête dedans

  • Fred le 12.12.2019 22:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que celui qui n'y a jamais été jette la première pierre!

    • Mecdu54 le 13.12.2019 15:43 Report dénoncer ce commentaire

      Moi par exemple je n'y suis jamais allé. Et d'ailleurs je n'y pense même pas.

  • bob73 le 12.12.2019 21:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    100€ par semaine? Faute de frappe ou quoi?

    • Mecdu54 le 13.12.2019 15:45 Report dénoncer ce commentaire

      Non, probablement pas. Ce n'est pas de la prostitution de luxe!! ce ne sont pas des escort girls pour hommes d'affaires.

  • cocou le 12.12.2019 17:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dommage, ils avaient quelque filles sympa

    • Mecdu54 le 13.12.2019 15:46 Report dénoncer ce commentaire

      Vous les connaissez?

  • Luxo le 12.12.2019 14:10 Report dénoncer ce commentaire

    Et les clients? La justice oublie que sans clients , pas de proxénètes. Pourquoi les noms des clients qui ont profiter de cet appartements ne sont pas cités?

    • @lux le 12.12.2019 18:25 Report dénoncer ce commentaire

      parce qu'ils n'ont rien fait d'illégal. Le proxenetisme est puni par la loi, pas la prostitution. En Belgique en tout cas.

    • Troll Anti Luxo ;-) le 12.12.2019 18:51 Report dénoncer ce commentaire

      parce qu'on pourrait trouver le gars qui fait bosser ta femme là dedans, c'est pour ça