En Sarre

15 septembre 2019 18:51; Act: 16.09.2019 10:20 Print

Deux fois plus de Luxembourgeois à Perl

PERL - La commune limitrophe accueille de plus en plus de résidents luxembourgeois. Ils sont ainsi presque deux fois plus nombreux à y habiter qu'il y a dix ans.

storybild

Les prix élevés de l'immobilier au Luxembourg amènent des résidents à déménager à la frontière. (photo: Lothar Ferstl)

Sur ce sujet
Une faute?

La commune de Perl en Sarre n'est qu'à deux pas du Luxembourg. De nombreux résidents du Grand-Duché y ont trouvé un nouveau logement. En effet, beaucoup n'ont plus les moyens de payer les loyers élevés et le prix des terrains au Luxembourg. Dans la capitale par exemple, les prix de l'immobilier ont presque doublé en dix ans seulement.

Ceux qui recherchent des alternatives moins chères finissent souvent derrière la frontière. En 2012, il y avait 2 700 Luxembourgeois en Sarre. En 2018, ils étaient 4 200, selon le Saarländische Rundfunk. Dans la commune de Perl, le nombre de résidents luxembourgeois a presque doublé. Il y a dix ans, le bureau de l'état civil y recensait ainsi 1 200 Luxembourgeois, contre 2 230 aujourd'hui.

Pour le maire Ralf Uhlenbruch (CDU), cette évolution est à la fois une bénédiction et une malédiction. D'un coté, il se réjouit qu'il n'y a pratiquement plus de logements vides dans la commune. De l'autre coté, il déplore que les prix de l'immobilier à Perl augmentent de manière significative. Ralf Uhlenbruch critique également la réglementation des prélèvements fiscaux. Dans la mesure où l'impôt sur le revenu des Luxembourgeois et des Allemands qui vivent à Perl et travaillent au Luxembourg est payé au Grand-Duché, la commune est ainsi laissée les mains vides, s'agace-t-il.

(mb/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • labelge le 16.09.2019 06:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce que je remarque, c'est que si les Luxembourgeois eux même ne peuvent se payer un logement dans leur pays, qu'en est il des frontaliers ? pas plus tard que mercredi dernier, on a osé me dire dans ma boîte : si tu veux faire moins de trajet, achète au Luxembourg ! mais avec quel argent môssieur?

  • MBox le 15.09.2019 19:34 Report dénoncer ce commentaire

    Au vu de la hausse des prix de l'immobilier au Luxembourg, rien de bien étonnant. Le contraire l'aurait été.

  • la deux le 16.09.2019 07:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    à perl, Nennig et les autres villages environnants il y a tout. médecin pharmacie dm, aldi, et tous les autres. les prix y sont bien plus bas! accès autoroute, proche de remich. que demander de plus! au vu des prix ici, à la frontière on obtient un petit château avec énormément terrain!

Les derniers commentaires

  • Gillchen le 17.09.2019 17:28 Report dénoncer ce commentaire

    Ben, cela sert à quoi de se poser des questions sur l'imposition éventuel d'un héritage éventuel? En restant au Luxembourg, tu auras payé toute ta vie du loyer pour pouvoir rester, et il ne restera pas un sous de réserve...

  • Ola le 16.09.2019 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous dans ma rue font ça, il n'y a plus que des Luxembourgeois qui y achètent. Il y a aussi cette histoire avec les écoles pour les enfants car ils veulent qu'ils puissent s'inscrire au lux

  • Dulux1701 le 16.09.2019 12:02 Report dénoncer ce commentaire

    il faut aussi tenir compte des désavantages: 1- prix de l'électricité 0,2670/KWH + frais fixe 12,5€/mois en allemagen et 0,0544/KWH et frais 0,046 /mois au Lux 2- reseau internet misérable le long de la frontière vis-à-vis le réseau fibre au Lux. 3- en allemagne les impôts sur les héritages sont important tandis qu'au luxembourg neant au premier degré de parenté il y a encore sans doutes d'autres (impôts fonciers ...)

    • Jean le 16.09.2019 13:59 Report dénoncer ce commentaire

      Les autres avantages compensent tout, rien que le prix d'une nouvelle maison de 170m2 a 450 mil euros...

    • Les points sur les Y le 16.09.2019 18:23 Report dénoncer ce commentaire

      Sinon du coté français: 1. 0.10€/kwh TTC 2. Fibre optique synchrone 300mb/s a 19.90€/mois 3. Avec la différence de prix on peut s'acheter une résidence secondaire au Portugal, a la retraite on habite dans sa résidence secondaire et on loue le logement a la frontière (forte demande locative et bon rendement), adieu les droits de succession... Pour les autres impôts en France, 700€ par an d’impôt foncier, taxe d'habitation qui disparaît donc bientôt 0€ pour une belle maison individuelle avec jardin... ça fait quoi ? 2 mois de frais de parking pour une place a Luxembourg, c'est vite choisi.

    • Unicorn le 17.09.2019 11:18 Report dénoncer ce commentaire

      et bien parlons-en des impôts sur la succession au Luxembourg. L'Etat en profit énormément de l'inflation des prix immobiliers, tout ne se succède pas au premier degré, et entre frères et soeurs, (pas du 1er degré!) on est rapidement à 15%, et si par testament on veut faire hériter les enfants du frère/soeur, pour qu'ils puissent résider au pays on est rapidement à 40%, et là il faut sans doute vendre l'immeuble pour payer la taxe, et les contributions viendront encore exiger la taxe sur la plus-value de la vente...

  • François le 16.09.2019 11:45 Report dénoncer ce commentaire

    De quoi se plaint le Maire de Perl? Il y a même des Luxembourgeois qui au moment de leur retraite achètent et vont vivre dans sa commune, donc ce sont des consommateurs comme tous les allemands...

  • lulu le 16.09.2019 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement pour la population allemande, l'immobilier de la région ne peut plus acheter être attractive, car l'augmentation des prix est impayable pour eux. Alors, ils doivent aller 30-50 km plus loin pour avoir "une qualité de vie" identique à celle qu'ils avaient avant. C'est une sorte d'invasion passive de région par la population luxembourgeoise....

    • Mister Mystère le 17.09.2019 07:04 Report dénoncer ce commentaire

      Mes amis belge disent la même chose des frontaliers. Avec leurs pouvoir d'achat enorme les résidents belge ne peuvent pas rivaliser avec les frontaliers et cela exaspèrent certains.

    • Unicorn le 17.09.2019 10:59 Report dénoncer ce commentaire

      et oui, quelque part, ces résidents frontaliers sont condamnés à travailler un jour au Luxembourg, ce qui ne fera qu'amplifier le problème telle une tumeur.