Près du Luxembourg

08 octobre 2020 08:05; Act: 08.10.2020 10:26 Print

Deux jeunes ont simulé le braquage d'un bus

ARLON/AUBANGE - Depuis un scooter et avec une arme factice, deux jeunes de Messancy ont menacé un chauffeur de bus. Le tribunal n'a pas apprécié la plaisanterie.

storybild

Deux jeunes originaires du sud de la province belge de Luxembourg ont eu la mauvaise idée de faire semblant de braquer un bus.

Sur ce sujet
Une faute?

Non loin d'une route très régulièrement empruntée par de nombreux frontaliers, deux jeunes ont tenté de braquer un bus, rapporte dans ses pages, ce jeudi, L'Avenir Luxembourg. Le quotidien régional belge précise que les faits ont eu lieu sur la ligne de bus 161 qui permet de relier Arlon à Aubange. Cette ligne de bus passe notamment par la route N81, avec des arrêts dans les localités de Differt et de Messancy pour terminer à Athus.

Revenons aux faits qui sont passés, récemment, devant le tribunal correctionnel d'Arlon. Le mardi 12 mars 2019, quelle mouche a donc piqué ces deux jeunes originaires de la commune de Messancy? Le premier à l'avant d'un scooter, le second à l'arrière équipé d'une arme, qu'ils ont décrite comme «factice» devant le tribunal, le duo de choc n'a pas hésité à s'approcher d'un bus en menaçant le chauffeur de lui crever les pneus.

Le chauffeur est marqué à vie

L'Avenir Luxembourg souligne encore que plusieurs passagers ont eu le temps de prendre en photo les deux imprudents en pleine action, alors qu'un vent de panique soufflait à l'intérieur d'un bus obligé de ralentir face aux imprudentes manœuvres du scooter, qui disparaîtra finalement dans la nature.

«C'était une plaisanterie», a reconnu un des deux jeunes devant le juge qui a bel et bien confirmé «l'idiotie du jeu». La mauvaise blague a pourtant très mal tourné, car le chauffeur du bus est sorti traumatisé de cette affaire. Selon son avocat, il n'est malheureusement plus en mesure d'être serein quand il se retrouve au volant de son bus. 50 heures de travail d'intérêt général et 500 euros d'amende sont d'ores et déjà tombés. 15 000 euros pourraient encore être réclamés pour des dommages et intérêts.

(fl/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chauffeur de Locomotive le 08.10.2020 09:12 Report dénoncer ce commentaire

    Un coup de volant et voilà, plus de scooter, plus de racailles.. la fatigue et la peur causent parfois des accidents et des manœuvres dangereuse quand on est au volant d'un bus

  • Donald Jumps le 08.10.2020 11:30 Report dénoncer ce commentaire

    On devrait avoir un chauffeur et un vigile par bus, armés tous les deux. Les usagers se sentiraient en sécurité, je suis prêt à parier qu'ils seraient d'accord pour payer un peu plus leur abo.. moi je suis pour

  • zzert le 09.10.2020 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est clair

Les derniers commentaires

  • lux le 09.10.2020 10:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des infos pareilles sur les réseaux incitent les jeunes à faire pareil ! Cela s’appelle Décadence !

  • zzert le 09.10.2020 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est clair

  • Donald Jumps le 08.10.2020 11:30 Report dénoncer ce commentaire

    On devrait avoir un chauffeur et un vigile par bus, armés tous les deux. Les usagers se sentiraient en sécurité, je suis prêt à parier qu'ils seraient d'accord pour payer un peu plus leur abo.. moi je suis pour

    • raoullux le 09.10.2020 13:26 Report dénoncer ce commentaire

      Le chauffeur, cela existe déjà...

  • Chauffeur de Locomotive le 08.10.2020 09:12 Report dénoncer ce commentaire

    Un coup de volant et voilà, plus de scooter, plus de racailles.. la fatigue et la peur causent parfois des accidents et des manœuvres dangereuse quand on est au volant d'un bus

    • @Chauffeur le 08.10.2020 10:51 Report dénoncer ce commentaire

      Et le chauffeur de bus se retrouve au tribunal pour homicide. Quel idée tout aussi mauvaise.

    • johnny le 08.10.2020 11:19 Report dénoncer ce commentaire

      et c'est malheureusement le chauffeur qui aurait encore du vivre avec ça sur la conscience le reste de sa vie, sans compter les représailles... tentant, mais pas la bonne solution.

    • Christine the Car le 08.10.2020 14:13 Report dénoncer ce commentaire

      @johnny un accident ça reste un accident, et un accident est vite arrivé..