Pendant le G7

04 mai 2019 19:10; Act: 04.05.2019 20:24 Print

Écolos et «gilets jaunes» ont manifesté à Metz

METZ - Des éccologistes ont manifesté avant le sommet des ministres de l'Environnement du G7 à Metz. Les «gilets jaunes» en ont profité pour se faire entendre.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Plusieurs milliers de personnes, parmi lesquelles de nombreux "gilets jaunes", ont participé samedi après-midi à une «Marche mondiale pour une justice écologique et sociale» à Metz, où se tiendra dimanche et lundi une réunion des ministres de l'Environnement du G7. Environ 3 000 personnes selon la police, 4 500 à 5 000 selon les organisateurs, ont participé à cette marche, initiée par un collectif d'une quarantaine d'associations environnementales et citoyennes, baptisé Alter G7, mais dans laquelle les «gilets jaunes» se sont beaucoup fait entendre.

À l'issue de la manifestation, qui s'est déroulée dans le calme, des manifestants, «gilets jaunes» notamment, se sont brièvement rendus sur l'autoroute A31, où la circulation avait été bloquée pour l'arrivée des délégations du G7 Environnement. Quelques glissières de sécurité ont été démontées et des plots renversés.

«Pas pour une écologie répressive»

Au cours de la manifestation, les slogans «Tout le monde déteste la police», «Anti, anti, anti-capitaliste» et «On est là même si Macron ne veut pas, nous on est là» avaient pris le pas sur les «Et 1, et 2, et 3 degrés, c'est un crime contre l'humanité» ou «On est plus chauds, plus chauds que le climat» scandés par les manifestants venus marcher pour le climat, relégués en fin de cortège.

Le collectif organisateur entendait être «force de proposition» et offrir «un véritable contre-sommet» avec «une voix unitaire», alors que les ministres de l'Environnement du G7 se réunissent à Metz dimanche et lundi, autour du thème «Lutter contre les inégalités par la protection de la biodiversité et du climat» afin de préparer le sommet du G7 prévu à Biarritz en août. Des forces de l'ordre en nombre étaient déployées le long du parcours de la manifestation.

Le chanteur et tête de liste «Alliance jaune» pour les élections européennes Francis Lalanne, présent dans le cortège, chasuble fluo sur le dos, s'est prêté au jeu des selfies avec le groupe des «gilets jaunes» de Saint-Avold (Moselle), très actif depuis le début du mouvement. «Les revendications sur l'écologie se rejoignent, entre 'gilets jaunes' et marcheurs pour le climat. On n'est pas pour une écologie répressive à l'encontre du contribuable mais préventive par rapport aux grands pollueur», a-t-il expliqué.

«Make our planet great again. Pour de vrai»

Au-dessus du cortège flottaient des drapeaux de la CGT, de la France Insoumise, du PCF ou d'Attac. «Ce gouvernement manque d'ambition, nous non!», «L'écologiste n'est pas soluble dans le libéralisme», «Changeons le système, pas le climat» ou «Fin du monde, fin du mois = même combat», pouvait-on lire sur des pancartes.

«Emmanuel Macron n'a absolument pas respecté ses engagements en matière de lutte contre le réchauffement climatique et de protection de la biodiversité. En réalité, ses mesures sont pro-libérales», regrettait Michel, chercheur de 38 ans, tenant une banderole «Make our planet great again», avec «pour de vrai» écrit en rouge. Pour Iris, 28 ans, chargée de communication appuyée sur un vélo, «on a de plus en plus de mal à croire les puissances étatiques. On est en retard de 50 ans. Les lobbys prennent toujours le dessus sur la conscience écologique».

En marge du G7 Environnement, des conférences sur la biodiversité, le changement climatique et la transition écologique sont proposées au public au Centre Pompidou-Metz. Le collectif Alter G7, qui a appelé à la non-violence, prévoit d'organiser dimanche à la mi-journée une action de désobéissance civile.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vivre propre le 05.05.2019 08:30 Report dénoncer ce commentaire

    Un grand BRAVO aux écologistes pour votre combat sans VIOLENCE

  • ladeux le 05.05.2019 09:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    écologie et gilet jaune c'est pas compatible

  • DarkAngel le 05.05.2019 13:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est quand que ces GJ arrêtent leurs manifestations? Ça fait peur d’aller en France!

Les derniers commentaires

  • Le pacifique éclairé le 06.05.2019 13:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @AudiS3Abt Achètes toi un vélo car le mouvement est loin d’être fini!

    • AudiS3Abt le 06.05.2019 14:42 Report dénoncer ce commentaire

      J'ai les moyens d'avoir un duplex plein centre, donc pas besoin de vélo. Sinon la prochaine fois que j'ai besoin je demande à quelques GJ de faire les sherpas pour moi , si je leur donne la piéce ca passe, je pense il iront chercher mon frigo à augny!

  • AudiS3Abt le 06.05.2019 10:11 Report dénoncer ce commentaire

    Avec leur manif tout Metz était bloqué! j'ai tourné 2 heures et consommé du bon SP98 avec mon char surpuissant, pour essayer de rentrer chez moi! Elle est belle l'éconologie les gars!

    • ojpfweojpfe le 06.05.2019 12:21 Report dénoncer ce commentaire

      Non c'est le G7 lui même qui bloquait tout. Pas spécialement les gilets jaunes même si ils n'avaient rien à faire là (et nul part ailleurs).

    • AudiS3Abt le 06.05.2019 14:04 Report dénoncer ce commentaire

      Place Mazelle c'était clairement la manif hein (c.f photo en tête de page)!

  • Stop le 05.05.2019 15:53 Report dénoncer ce commentaire

    Ils nous fatiguent !

  • DarkAngel le 05.05.2019 13:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est quand que ces GJ arrêtent leurs manifestations? Ça fait peur d’aller en France!

    • nimp le 06.05.2019 12:22 Report dénoncer ce commentaire

      Ce mouvement n'existe que dans les médias. Sortez de chez vous et la probabilité que vous en croisiez un est infime.

  • isle le 05.05.2019 13:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le début du mouvement des GJ était de combattre la taxe carbone ... et désormais ils manifestent pour l’écologie ??? On est pas à un paradoxe prêt avec ces gens