À Athus

20 février 2019 12:26; Act: 20.02.2019 13:03 Print

Elle cachait 500 000 euros de cocaïne et d'héroïne

ATHUS / LUXEMBOURG - Connue au Grand-Duché, où elle écoulait des quantités importantes de drogues, une dame de 51 ans a été condamnée à quatre ans de prison en Belgique.

storybild

Une dame de 51 ans a été condamnée à quatre ans de prison pour avoir dissimulé 500 000 euros de drogues dans une valise à son domicile à Athus.

Sur ce sujet
Une faute?

Annoncé à la fin du mois de janvier, son jugement est tombé récemment au tribunal correctionnel d'Arlon, indique le journal L'Avenir Luxembourg, ce mercredi. Une dame résidant à Athus et qui écoulait sa drogue au Luxembourg a été condamnée à quatre ans de prison et un peu moins de 17 000 euros d'amendes.

Cette dame de 51 ans, de nationalité portugaise et d'origine capverdienne, n'a reculé devant rien pour faire prospérer son juteux trafic. L'Avenir Luxembourg indique en effet qu'elle se servait de ses enfants de 13 et 15 ans pour cacher d'importantes quantités de drogues dans leurs poches.

500 000 euros de drogues dans une valise

La trafiquante de stupéfiants n'en était visiblement pas à son coup d'essai puisqu'elle avait déjà fréquenté les prisons portugaise, brésilienne, française et luxembourgeoise. Lors de son arrestation à Athus, en septembre 2018, elle était d'ailleurs en congé pénitentiaire d'une peine prononcée au Grand-Duché.

L'Avenir Luxembourg rapporte encore que lors d'une perquisition à son domicilie, la police belge est tombée sur une matraque, de fortes sommes d'argent et surtout sur une valise dissimulant de la cocaïne et de l'héroïne pour une somme estimée à 500 000 euros.

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • check le 20.02.2019 15:06 Report dénoncer ce commentaire

    17000 euro d amendes... c'est pas un peu limite quand on voit les 500.000... il faudrait peut être aussi regarder son patrimoine et verifier comment il a été payé...

  • duvaro le 20.02.2019 16:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu'elle fasse ses 4 ans de prison et ensuite expulsion vers le avec interdiction de séjour dans les pays où elle a déjà sévi, car il est clair qu'elle recommencera après sa libération. Ras-le-bol du monde des bisounours.

  • Le Rital le 20.02.2019 17:35 Report dénoncer ce commentaire

    Nous sommes surpris que il y ait autant de trafiquants? Voici la réponse...pluri récidiviste et que 4 ans de prisons. Vu les montants en jeu ils ont pas tort de faire ce métier, ce qui ne sont pas attrapés vivent comme des rois et pour les moins chanceux 4 ans de prison. Essayer avec des peines de 15-20 ans...la je suis certain que cela changerait.

Les derniers commentaires

  • Léon le 20.02.2019 21:20 Report dénoncer ce commentaire

    Une femme qui à dû courage

  • raisonvero le 20.02.2019 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Punaise une goûte dans là mer,mauvaise journée ????mauvais endroit, ????la pauvre ,comme quoi c'est elle qu'i prend pour lés dealers ????????

    • Tolérance zéro le 21.02.2019 17:14 Report dénoncer ce commentaire

      La pauvre ? Elle est tout aussi coupable que les grands trafiquants. Sa peine est d'ailleurs légère.

  • Le Rital le 20.02.2019 17:35 Report dénoncer ce commentaire

    Nous sommes surpris que il y ait autant de trafiquants? Voici la réponse...pluri récidiviste et que 4 ans de prisons. Vu les montants en jeu ils ont pas tort de faire ce métier, ce qui ne sont pas attrapés vivent comme des rois et pour les moins chanceux 4 ans de prison. Essayer avec des peines de 15-20 ans...la je suis certain que cela changerait.

    • Bravo ! le 21.02.2019 17:14 Report dénoncer ce commentaire

      Et confiscation de leur patrimoine, voitures, etc.

  • duvaro le 20.02.2019 16:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu'elle fasse ses 4 ans de prison et ensuite expulsion vers le avec interdiction de séjour dans les pays où elle a déjà sévi, car il est clair qu'elle recommencera après sa libération. Ras-le-bol du monde des bisounours.

  • check le 20.02.2019 15:06 Report dénoncer ce commentaire

    17000 euro d amendes... c'est pas un peu limite quand on voit les 500.000... il faudrait peut être aussi regarder son patrimoine et verifier comment il a été payé...

    • checkenbois le 20.02.2019 16:17 Report dénoncer ce commentaire

      Elle n'avait pas 500 000 euros en espèces, c'est la valeur de la came qu'elle avait à vendre ! Donc si elle avait la came chez elle pour une valeur de 500 000 euros, elle doit surement payer la came à son fournisseur, donc elle ne disposait pas de 500 000 € !

    • smile le 21.02.2019 10:02 Report dénoncer ce commentaire

      ho excusez nous, donc elle revendait pour 1000.000 et payait 500.000 a son fournisseur et ses biens et autres son payé comment? avec son sourir a mon avis

    • checkenbois à smile le 21.02.2019 13:14 Report dénoncer ce commentaire

      Lisez l'article jusqu'au bout si vous n'avez pas tout capté !