Covid-19 en Belgique

27 juillet 2020 12:58; Act: 27.07.2020 14:16 Print

Evénements sportifs interdits à Attert

ATTERT - Pour faire face au Covid-19, la petite commune belge d'Attert, très proche du Luxembourg, a pris un arrêté interdisant manifestations sportives et associatives.

storybild

Le bourgmestre d'Attert, Josy Arens, a pris une décision lourde de conséquences pour les associations et les clubs sportifs de sa commune. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors qu'un seul cas de Covid-19 a été détecté dans la commune d'Attert, lors des sept derniers jours, le bourgmestre Josy Arens n'a pas hésité, le vendredi 24 juillet, à prendre un arrêté interdisant toute manifestation sportive et associative jusqu'au mardi 15 septembre 2020.

C'est un coup dur pour les clubs ou les associations dans cette petite commune belge de 5 600 habitants, très proches des communes luxembourgeoises de Rambrouch, Ell et Beckerich. Concrètement, selon L'Avenir Luxembourg, un tournoi de tennis prévu à Attert, lors des deux premières semaines d'août, a été annulé et les clubs de football de l'AS Nothomb-Post et du RSC Tontelange doivent momentanément cesser leurs activités.

"La santé doit prévaloir sur toute autre considération", a déclaré dans les colonnes de L'Avenir Luxembourg, Josy Arens. "Frontalière du Grand-Duché où le nombre de cas positifs augmente, notre commune doit se montrer doublement prudente". Pour combattre une récente hausse des cas de Covid-19, l'état fédéral belge a en effet décidé d'octroyer récemment plus de pouvoir aux bourgmestres. Provoquant désormais ce type de décision limitée à une commune en particulier alors que ce n'est pas d'application dans d'autres communes limitrophes avec le Luxembourg.

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un citoyen de la commune le 27.07.2020 16:35 Report dénoncer ce commentaire

    On était très loin de penser de la sorte pour l'organisation de la garden party de la fête nationale......

  • A.R. le 28.07.2020 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    "La santé doit prévaloir sur toute autre considération": nos politiciens n'ont que ces à la bouche ces derniers mois. Suis-je la seule à y voir une certaine hypocrisie? Car avant l'arrivée de ce virus, ce n'était pas le cas: il n'y avait guère de motivation et encore moins de moyens pour combattre d'autres maladies comme le paludisme, la diarrhée, l'obésité, et d'autres problèmes sanitaires telles que la faim, la malnutrition, la surnatalité. Pourtant, ces problèmes sont la cause directe de la mort d'une dizaine de millions de gens chaque année.

  • Mais encore... le 27.07.2020 14:59 Report dénoncer ce commentaire

    Ainsi que le (re)confinement du home à Attert depuis ce samedi 25/07. Excessif ?

Les derniers commentaires

  • A.R. le 28.07.2020 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    "La santé doit prévaloir sur toute autre considération": nos politiciens n'ont que ces à la bouche ces derniers mois. Suis-je la seule à y voir une certaine hypocrisie? Car avant l'arrivée de ce virus, ce n'était pas le cas: il n'y avait guère de motivation et encore moins de moyens pour combattre d'autres maladies comme le paludisme, la diarrhée, l'obésité, et d'autres problèmes sanitaires telles que la faim, la malnutrition, la surnatalité. Pourtant, ces problèmes sont la cause directe de la mort d'une dizaine de millions de gens chaque année.

  • Jos le 27.07.2020 21:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On ne pourra pas lui reprocher de n’avoir rien fait!

  • Un autre citoyen le 27.07.2020 17:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aucun respect des mesures de sécurité autour des terrains et surtout dans les buvettes. Décision logique ! Bravo Mr Arens

    • Flep le 27.07.2020 21:20 Report dénoncer ce commentaire

      On pouvait aussi se limiter à fermer les buvettes si elles étaient dans des lieux clos.

  • Un citoyen de la commune le 27.07.2020 16:35 Report dénoncer ce commentaire

    On était très loin de penser de la sorte pour l'organisation de la garden party de la fête nationale......

  • luis le 27.07.2020 15:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    très bonne initiative

    • @luis le 27.07.2020 21:16 Report dénoncer ce commentaire

      vous rigolez ou quoi?? pas vrai...