En Meurthe-et-Moselle

29 septembre 2020 14:35; Act: 29.09.2020 14:41 Print

Fini les réunions festives de plus de 30 personnes

NANCY - La préfecture de Meurthe-et-Moselle a pris un arrêté pour interdire les rassemblements de plus de trente personnes en intérieur.

storybild

Les contrevenants s'exposent à une lourde amende. (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Face à la deuxième vague de Covid-19, qui se traduit par une augmentation du nombre de nouvelles contaminations, le préfet de Meurthe-et-Moselle a décidé de réagir. La préfecture vient de prendre un arrêté pour interdire tout rassemblement festif de plus de 30 personnes en intérieur, pour une durée de 14 jours, à compter de ce mardi 29 septembre.

Selon cet arrêté, cette interdiction - qui court jusqu'au 15 octobre inclus - vaut pour tous les rassemblements prévus pour célébrer un événement: vin d'honneur, repas dans le cadre de mariages ou d'anniversaires, pot à l'issue d'une cérémonie ou d'une réunion professionnelle dans les salles des fêtes, salles polyvalentes, restaurants, etc.

Les contrevenants s'exposent à une lourde amende. Une contravention de classe 4 est prévue en cas de violation de l'arrêté, soit 135 euros (minorée à 90 euros, majorée à 375 euros).

[À partager] #InformationUsagers À compter du mardi 29 septembre 2020, pour une durée de 14 jours, tout rassemblement festif de plus de 30 personnes en intérieur est interdit ➡️ http://bit.ly/3i6gAdv

Publiée par Préfet de Meurthe-et-Moselle sur Lundi 28 septembre 2020

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • NoComent le 29.09.2020 18:13 Report dénoncer ce commentaire

    Donc ils vont fermer les églises, les piscines, les médiathèques,etc..., et stopper les transports en commun ? Parce que sinon je comprends pas trop la démarche... A moins que le virus ait muté en "virus domestique" qui ne s'attaque qu'aux familles ? Franchement toutes leurs mesures nous font tourner en bourrique au point que les gens doutent de plus en plus de leur bénéfice !

  • La guerre c'est la paix le 29.09.2020 16:38 Report dénoncer ce commentaire

    Interdiction Restriction Sanction - Bienvenue au pays de la liberté.

  • Mag le 29.09.2020 19:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ????

Les derniers commentaires

  • Faustine le 30.09.2020 08:29 Report dénoncer ce commentaire

    on se dirait au Moyen Àge .... ils nous tiennent par la peur, la réalité est toute autre !

  • Jean II le 30.09.2020 07:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    40 personnes qui se réunissent sans covid et 10 personnes qui se réunissent avec covid on fait quoi ???

  • tina le 29.09.2020 19:08 Report dénoncer ce commentaire

    et dire que ma société a deja prévu la fête de fin d'année, franchement je ne comprends pas ou les patrons ont la tête !

  • Mag le 29.09.2020 19:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ????

  • Titus le 29.09.2020 18:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En grand est 5% de la capacité réanimation est utilisé, pourquoi de telles mesures, surtout qu'elles vont être difficile à vérifier.