France/Moselle

29 mai 2020 10:05; Act: 29.05.2020 11:30 Print

Hausse inquiétante «des grands excès de vitesse»

METZ - Entre le 1er et le 24 mai, le nombre de blessés dans des accidents de la route a été divisé par deux. Mais gare au relâchement suite au déconfinement.

storybild

Le début du déconfinement laisse malheureusement, déjà, entrevoir «un relâchement de la vigilance» sur les routes de Moselle. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Avec le confinement, le département de la Moselle a enregistré, entre le 1er et le 24 mai, une baisse des accidents de la route. 103 ont été enregistrés sur la période contre 132 au même moment en 2019. Même constat pour le nombre de blessés, divisé par deux (85 en mai 2020 contre 172 en mai 2019), et le nombre de personnes hospitalisées, suite à ces accidents (41 contre 74).

«Cette baisse concerne la plupart des usagers de la route, automobilistes, piétons et les deux-roues», fait savoir le cabinet du préfet, dans un communiqué. Mais le début du déconfinement laisse malheureusement, déjà, entrevoir «un relâchement de la vigilance» et, notamment, «un nombre inquiétant de grands excès de vitesse». Et depuis le 11 mai, «5 personnes ont été tuées sur les routes mosellanes».

Les autorités font donc savoir que les contrôles routiers seront renforcés pour ce long week-end de la Pentecôte.

(nc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Absurde le 29.05.2020 11:15 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas la vitesse qui tue, mais l'inattention. Les limitations de vitesses à 130 ont été instaurées en 1974. Il y a 46 ans.. En 46 ans la sécurité et la fiabilité de nos voitures a tout de même évolué et je ne crois pas que rouler a 180 sur autoroute en conditions normales, à notre époque, soit un réel danger.

  • Emdeair le 29.05.2020 10:52 Report dénoncer ce commentaire

    pas possible... une renault ne dépasse pas les 80 kmh sans perdre les pièces

  • luxo le 29.05.2020 11:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et oui tout le monde sait très bien que ce n’est pas la vitesse qui tue.... regarder les chiffres en Allemagne avec les autoroutes illimités... les contraventions des excès de vitesse servent juste à alimenter les caisses des états...

Les derniers commentaires

  • ITA le 30.05.2020 12:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je roulais déjà bien au delà des vitesses limites il y a 30 ans et rien ne m’est jamais arrivé ! chance ? non ! j’étais simplement le premier à rallentir s’il le faut ! et je le fait encore aujourd’hui 30 ans après : si la route le permet je me fiche des limites, mais si les conditions changent je rallentis et je roule pépère ! c’est aussi simple que ça.

  • Antho le 30.05.2020 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n’est surtout pas envisageable en france de rouler plus vite que 130 sur autoroute, la moitié des conducteurs ne se rabattent pas au bon moment, prefere bloquer la voie de gauche a 90km/h plutot que de se rabattre.. un peu comme au luxembourg. Moi qui voyage souvent en allemagne, la difference est flagrante. Pour conclure, c’est un probleme d’education des autombilistes plus qu’autre chose.

  • blu le 30.05.2020 07:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On parle de vitesse car les infrastructures routières sont très dégradées. La vitesse sur nos routes actuelles est dangereuse. Alors on préfère réduire la vitesse plutôt que d’entretenir les axes. De plus il y a de plus en plus de voitures donc oui on a beau être vigilants mais ca ne suffit pas et la concentration est limitée quand on fait un long parcours. Pourtant je fais partie des personnes toujours en excès. Trop même

  • François le 30.05.2020 06:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Absurde. A 180 km/h il faut juste 100 mètres de plus pour s'arrêter. Donc, c'est absurde.

  • bonsens le 30.05.2020 06:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La vitesse est bien entendu une cause d’accident majeur et j’invite les grands conducteurs de ce débat à faire un petit tour à 250km/h avec un pilote d’essai et après on discute!