En Moselle

15 octobre 2019 10:33; Act: 15.10.2019 10:42 Print

Il dealait alors qu’il portait un bracelet électronique

SAINT-JULIEN-LÈS-METZ - Un trafiquant de drogue qui avait été libéré de prison, en juin dernier, a repris son business, alors qu'il avait été placé sous surveillance électronique.

Sur ce sujet
Une faute?

Son séjour en prison ne l'a pas remis sur le droit chemin. Un dealer qui avait été libéré en juin dernier, a été interpellé lundi, en bas de son immeuble. L'homme, âgé d'une trentaine d'années, avait ainsi repris son trafic, alors qu'il porte un bracelet électronique, rapporte Le Républicain Lorrain.

Le trafiquant, qui est un ingénieur au chômage, gérait son commerce illégal par le biais du réseau Snapchat. Des individus, qui arrivaient devant le bâtiment, étaient accueillis par le dealer qui leur faisait des signes, depuis son balcon, pour les inviter à rentrer.

Le malfaiteur a été placé en garde à vue. 10 g de cocaïne, 139 g d’herbe de cannabis et 388 g de résine de cannabis ont été saisis chez lui. Étant donné ses antécédents, l'individu devrait être jugé ce mardi 15 octobre, au tribunal de Metz, en comparution immédiate.

(L'essentiel)