En France/Grand Est

21 avril 2019 11:18; Act: 21.04.2019 16:11 Print

Il fuit suite à un contrôle et laisse sa copine

SAINT-AVOLD - Un conducteur non inconnu des services de police s'est enfuit lors d'un contrôle au péage de Saint-Avold, abandonnant sa copine sur l'aire d'autoroute.

storybild

L'homme est toujours en fuite. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

C'est une histoire peu banale que relate Le Républicain Lorrain. Lors d'un contrôle au péage de Saint-Avold sur l'A4, un conducteur a pris la fuite en laissant sa copine avec la police. L'individu est toujours en fuite.

Procédant à un contrôle habituel, les gendarmes arrête une voiture avec à son bord un couple et leur demande de s'arrêter sur la prochaine aire d'autoroute. Ce que le conducteur fait sans sourciller.

Fuite dans les bois

Les forces de l'ordre lui ont demandé ses papiers d’identité et les documents du véhicule. L'homme leur montre une carte grise et un justificatif d’assurance au nom d'un ami. Sans ses propres papiers sur lui, il leur donne son nom. Vérifiant ses dires, les policiers ne trouve pas l'individu dans la base de données. Ils invitent le couple à les suivre dans le cabanon de la gendarmerie. Un des policiers interroge la dame sur le nom de son compagnon. Sa véritable identité révélée, l’homme nie. Prétextant devoir passer un appel, le conducteur sort et s'enfuit vers les bois de Saint-Avold.

La jeune femme, restée dans le cabanon, n’a pas d’autre choix que d’appeler sa famille pour venir la chercher. L'individu est toujours recherché à l'heure actuelle, réside à Nancy et n’est pas inconnu de la justice. Il a déjà été condamné pour des défauts de permis de conduire et des affaires de stupéfiants.

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gilou le 23.04.2019 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une personne non inconnu, c'est une personne connu...

  • Fred le 22.04.2019 00:05 Report dénoncer ce commentaire

    Comme je l'ai toujours dit ces délinquants de la route sont irrécupérable malheureusement. Nos lois sont trop laxiste car demain provoquera un accident et prendra la fuite sans aucun remord car aucune conscience.

Les derniers commentaires

  • gilou le 23.04.2019 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    une personne non inconnu, c'est une personne connu...

  • Fred le 22.04.2019 00:05 Report dénoncer ce commentaire

    Comme je l'ai toujours dit ces délinquants de la route sont irrécupérable malheureusement. Nos lois sont trop laxiste car demain provoquera un accident et prendra la fuite sans aucun remord car aucune conscience.