À Athus et au Luxembourg

20 juin 2019 08:56; Act: 20.06.2019 09:55 Print

Il violait sa belle-​​mère et ses filles: 7 ans de prison

ATHUS - Un commerçant athusien d'origine portugaise a été condamné à sept ans de prison pour avoir violé ses deux filles et sa belle-mère, durant plusieurs années.

storybild

Un commerçant d'Athus a été condamné à 7 ans de prison après avoir violé ses deux filles et sa belle-mère.

Sur ce sujet
Une faute?

Un commerçant bien connu du centre d'Athus a été condamné à sept ans de prison, mercredi, par le tribunal correctionnel d'Arlon. Selon L'Avenir Luxembourg, Pedro Da Silva-Ribeiro est âgé de 41 ans et il a été jugé pour des faits assez graves qui le priveront également de droits civils durant au moins dix ans.

Durant plusieurs années, cet Athusien d'origine portugaise a commis plusieurs viols: tout d'abord sur ses deux filles, aujourd'hui majeures, durant leur enfance et leur adolescence et ensuite, sur sa belle-mère qui a même été forcé d'avorter. Le quotidien La Meuse souligne de son côté que les faits se sont déroulés à Athus, au Grand-Duché, mais aussi au Portugal et que les viols sur les petites filles ont eu lieu lorsqu'elles avaient 6 et 9 ans.

L'Avenir Luxembourg précise encore dans ses pages qu'il avait instauré un climat de terreur à sa famille qui craignait de solides représailles. Les faits avaient été dénoncés par son fils à la police. Lorsque le jugement est tombé, l'homme né en 1978 n'a pas été arrêté immédiatement. Il a la possibilité de rester libre jusqu'à ce que l'affaire passe devant la cour d'appel, termine La Meuse.

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Euphémisme ... le 20.06.2019 13:48 Report dénoncer ce commentaire

    Jugé pour des faits "assez" graves ? Mince, c'est extrêmement grave à ce niveau, il vous faut quoi ?

  • Henri le 20.06.2019 13:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    7 ans de prison pour le viol de trois personnes durant plusieurs années n'est clairement pas assez.

  • AucuneJustice le 20.06.2019 12:40 Report dénoncer ce commentaire

    7 ans c'est une honte. Il meriterais au minimum 30.

Les derniers commentaires

  • fanny le 24.06.2019 21:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis voisine de ce commerçant, j allais y boire un café ... je suis ... je trouve pas de mot ... je m en occuperai bien ayant une fille de 12ans ...

  • joo le 21.06.2019 11:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est un choque de Lire ça. Je comprend pas pourquoi la loi est si légère avec ses délinquants. Toutes les personnes aient la même maladie vont ce dire maintenant que c’est pas beaucoup et vont continue. Peut-être la péne de mort est pas appliqué en Europe, mais minimum la péne à vie en prison isolée sera appropriée. La violence en Europe devient de pire en pire. Les sanctions sont pas adaptées. Mais quoi faire? Qui décide? Nous ? Non on a rien a dire .

  • Jeanletaxi le 21.06.2019 09:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas. 7 ans il va sortir au bout de 3 ans max. Car en Belgique tu fais 1 tiers maximum la demie peine donc déjà que la condamnation est légère le temps passé derrière les barreaux serra ridicule

  • mimi le 21.06.2019 06:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quel monstre prison à vie! Verdit juste!!!

  • Almeida Bruno le 21.06.2019 06:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    peine de mort ..!