Près de Metz

19 février 2019 18:53; Act: 20.02.2019 10:03 Print

Ils insultent deux femmes voilées et sèment le chaos

METZ - Un restaurant de Saint-Julien-lès-Metz a été le théâtre d'une scène particulièrement violente, samedi soir. Les agresseurs s'en sont pris à deux femmes avant de tout casser.

Sur ce sujet
Une faute?

Les clients du Paradiso, le restaurant situé juste à côté du Kinépolis de Saint-Julien-lès-Metz, risquent de se rappeler longtemps la scène de violence qui a eu lieu samedi soir. Trois clients en état d'ivresse s'en sont pris à deux femmes voilées qui étaient en train de dîner, avant de tout casser dans le restaurant puis de menacer la clientèle.

Interrogé par Le Républicain Lorrain, le patron du restaurant évoque «des fous qui se croyaient dans un film avec couteau et bouteilles brisées en main». Choqué par l'agression subie par les deux clientes au prétexte qu'elles couvraient leurs cheveux, le personnel du restaurant a réagi. C'est là que la situation a dégénéré. Croyant «à un attentat», les autres clients ont été pris de panique, alors que les trois agresseurs jetaient des bouteilles et des chaises au milieu de la salle.

Quatre blessés, 9 000 euros de préjudice

Une empoignade s'en est suivie, avant l'intervention de la police, qui a fait fuir deux des agitateurs. Le troisième s'est ensuite réfugié dans le cinéma d'à côté et tenté de duper son monde en s'arrêtant pour passer un coup de fil. Très vite reconnu par une des employées, il a rapidement pu être appréhendé. Bien connu des services de police, le trentenaire devrait passer en comparution immédiate au tribunal de Metz, mercredi.

Au total, la scène de chaos aura entraîné sept plaintes, blessé quatre personnes, provoqué plusieurs jours d'interruption de travail pour les employés et 9 000 euros de préjudice pour le restaurant. Le patron, pour sa part, a promis d'inviter les deux femmes qui ont été importunées au départ.

(th/L'essentiel)