Belgique / Luxembourg

08 mai 2019 15:26; Act: 14.05.2019 10:17 Print

Ils se mobilisent pour réduire «L'Effet-​​Frontière»

ARLON/LUXEMBOURG - Des frontaliers belges se mobilisent autour d'une cellule et d'un site Internet pour tenter de mieux se faire entendre de part et d'autre de la frontière.

storybild

De gauche à droite, Thierry Joie, Olivier Waltzing et Geoges Gondon, se mobilisent au sein de la nouvelle cellule «Effet-Frontière». (photo: L'essentiel/Frédéric Lambert )

Sur ce sujet
Une faute?

Quantités négligeables pour les instances fédérales et régionales de Belgique et insignifiants électoralement pour le Luxembourg, les 46 700 travailleurs frontaliers belges, selon les derniers chiffres du Statec (Institut national de la statistique et des études économiques du Grand-Duché de Luxembourg), ont du mal à se faire entendre et à évoquer leurs problèmes quotidiens spécifiques de part et d'autre de la frontière les menant tous les jours au travail.

Pour tenter de rassembler les forces vives et concentrer sur un même portail, des thématiques comme la mobilité, l'éducation, la fiscalité ou encore les soins de santé, Olivier Waltzing, 46 ans, domicilié à Sterpenich, conseiller communal à Arlon et employé à la BIL, a décidé de lancer une «cellule de réflexion» et un site Internet intitulé «Effet-Frontière» dont l'ambition est de «créer la rencontre et le débat des deux côtés de la frontière», a-t-il précisé ce mercredi, lors d'une conférence de presse, à Arlon.

Propositions au Conseil national pour étrangers

Première concrétisation de cet «Effet-Frontière», l'organisation d'un exposé public où Corine Cahen, ministre de la Grande-Région, de la Famille et de l'Intégration, viendra expliquer à Arlon, le mardi 21 mai, à 19h, à l'ancien Palais de justice, l'accord de coalition du nouveau gouvernement grand-ducal. Sujet ô combien épineux pour le Luxembourg, l'octroi d'allocation familiales et de bourses d'études aux enfants non biologiques des frontaliers qui vivent avec une famille recomposée devrait revenir sur la table, ce soir-là. Vous pouvez d'ores et déjà lui poser vos questions en passant par ce formulaire.

Expert externe au Conseil national pour étrangers (CNE), Georges Gondon, échevin des finances à la commune d'Etalle et indépendant au Luxembourg, a d'ores et déjà évoqué, ce mercredi, deux solutions proposées, très récemment, au gouvernement luxembourgeois, à savoir: 1. la renégociation des conventions fiscales bilatérales avec la Belgique, la France et l'Allemagne en vue d'augmenter à 56, les jours de télétravail frontalier par année et 2. la création de zone franche et un nouveau partage des recettes fiscales.

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Toujours plus le 08.05.2019 20:33 Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve qu'ils exagèrent

  • Avantages unilateraux le 08.05.2019 21:18 Report dénoncer ce commentaire

    Encore demander, encore vouloir plus. Mais venez de l'autre côté de la frontière Messieurs! Venez payer votre terrain 10x le prix de la Belgique, venez payer un loyer de 1500€/45m2. Et là vous aurez vos allocs et autres "avantages". Ha! mais cela vous n'en voulez pas. Surtout qu'en étant employé à la BIL, vous avez de quoi bien vivre en Belgique, mais ce n'est pas encore assez? Même avec un loyer Belge? C'est fou qu'aucun résident Belge vivant au Lux ne vient demander à son ambassade pour avoir des avantages venant de Belgique?? Y en a pas? C'est pas plutôt à vos politiques Belges de parler?

  • jacasse le 09.05.2019 15:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si vous n’êtes pas contents du traitement que vous réserve le GDL trouvez un emploi en B ( si vous le pouvez ) et profitez des bas salaires, taux d’imposition élevés et autres aménités que vous réserve votre administration. D’autres que vous profiteront des avantages de travailler au GDL .

Les derniers commentaires

  • Hubert le 09.05.2019 17:13 Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup de personnes devraient faire leur calcul. Je suis certain qu'elles seraient surpris de savoir qu'on ne gagne pas mieux sa vie au Luxembourg. Un ami qui travaille en Belgique a droit à un 13e mois de salaire, un pécule de vacances, une prime d'assiduité chaque année, une prime de productivité (plafonnée) chaque six mois sur les ventes de l'entreprise, une voiture de société et une assurance maladie complémentaire. À part la voiture de société, je n'ai jamais vu ces avantages au Luxembourg. Beaucoup payent même leur carburant pour aller au travail et perdent 2 heures dans les trajets.

  • leschtef le 09.05.2019 15:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @yves le Luxembourg reverse une partie des nos impôts aux communes belges donc on paye et vous vous avez moins, sinon le télétravail a 56h c’est bien non (mobilité, environnement)?

  • jacasse le 09.05.2019 15:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est déjà un gros avantage de cotiser au Luxembourg alors que vous résidez en Belgique, car si vous deviez cotiser chez vous sur la base des salaires Luxembourgeois, vous seriez saigné par votre administration et vous le savez, alors n’en demandez pas trop .

    • Claude le 10.05.2019 11:00 Report dénoncer ce commentaire

      On paye des impôts là où on travaille et aussi là où l'on vit ... il faut un équilibre juste ... c'est tout.

  • Thomas le 09.05.2019 15:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Leurs revendications sont inadmissibles. Ils veulent tous les avantages du Luxembourg et les cumuler avec les avantages belges. Vous voulez bénéficier des avantages des résidents alors venez vivre au Luxembourg. Et arrêtez de vous plaindre continuellement.

  • jacasse le 09.05.2019 15:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si vous n’êtes pas contents du traitement que vous réserve le GDL trouvez un emploi en B ( si vous le pouvez ) et profitez des bas salaires, taux d’imposition élevés et autres aménités que vous réserve votre administration. D’autres que vous profiteront des avantages de travailler au GDL .