France/Grand Est

20 novembre 2019 17:27; Act: 20.11.2019 17:44 Print

«Je prépare un attentat sur Mulhouse»

MULHOUSE - Un homme qui avait menacé sur Facebook de commettre un attentat dans la ville alsacienne a été condamné mercredi à 18 mois de prison dont dix mois avec sursis.

storybild

Le prévenu compte plus de 35 condamnations à son actif. (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je prépare un attentat sur Mulhouse. Désolé pour les futures victimes... mais personne n'a voulu m'entendre ni m'aider», avait écrit sur sa page Facebook ce Mulhousien de 33 ans, dans la nuit de dimanche à lundi. À la suite du signalement d'un des ses amis, la police s'était rendue à son domicile, dans un foyer, puis l'avait conduit à l'hôpital après lui avoir fait retirer le message.

Un peu plus tard dans la matinée, une pharmacie avait appelé la police pour signaler que cet homme cherchait à se faire remettre des médicaments et menaçait de revenir armé si le personnel ne s'exécutait pas. Placé en garde à vue, il a été jugé mercredi en comparution immédiate et condamné à 18 mois de prison, dont dix mois avec sursis mise à l'épreuve durant deux ans.

«Il a créé une véritable psychose»

«Je voulais revoir mes enfants et je suis prêt à tout pour ça, mais je n'aurais jamais commis d'attentat», a assuré à l'audience cet homme qui compte plus de 35 condamnations à son actif. Il a affirmé ne plus avoir de nouvelles de ses deux enfants depuis 18 mois, une déclaration battue en brèche par sa compagne, qui dit n'avoir coupé les ponts avec lui que depuis deux mois.

«Il a créé une véritable psychose relayée par les réseaux sociaux», a pointé le procureur Clément Guetaz, requérant douze mois de prison ferme. «Plusieurs tentatives de suicide et des policiers qui l'accompagnent directement à l'hôpital, pas en garde à vue, cela en dit long sur le personnage, il relève de soins psychiatriques», a à l'inverse plaidé son avocat, Me Philippe Bertrand. L'homme a été placé sous mandat de dépôt.

(L'essentiel/afp)