Élections régionales

07 décembre 2015 09:25; Act: 07.12.2015 09:53 Print

Jean-​​Pierre Masseret refuse de se retirer

Le candidat du PS dans le Grand Est a réaffirmé lundi qu'il ne comptait pas retirer sa candidature, malgré la demande de Domique Gros, Roland Ries et Jean-Christophe Cambadélis.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Interrogé par l'AFP suite aux déclarations de Jean-Christophe Cambadélis, Jean-Pierre Masseret a répondu par SMS: «Pas de retrait pour moi». Sur les ondes de RTL, le Premier secrétaire du PS avait affirmé peu avant que Jean-Pierre Masseret devrait se retirer. «C'est une décision du Bureau national (NDLR: du PS de dimanche soir). Il devra la respecter. Point».

De son côté, le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a jugé sur Europe 1 «que Jean-Pierre Masseret, compte tenu des résultats, devra(it) prendre la mesure de la situation». M. Masseret, largement devancé par le FN et Les Républicains, a écarté dimanche soir un éventuel retrait ou une fusion avec la droite au deuxième tour. «Il n'y a pas de magouilles puisqu'il n'y a pas de fusion, on ne défend pas nos postes», a expliqué M. Cambadélis.

Le Premier secrétaire du PS a justifié le retrait car «le FN développe une thèse selon laquelle il faut séparer les Français» et développe «un ostracisme des musulmans». «Vous avez entendu parler Marine Le Pen du chômage? La seule chose qui a été répétée, ce sont les attaques contre les musulmans, le fonds de commerce du Front national, c'est la division de la France», a-t-il souligné.

Masseret lâché par les cadres de son parti

Jean-Pierre Masseret a été lâché par plusieurs ténors du Parti socialiste de la région. Dès dimanche soir, le maire PS de Strasbourg, Roland Ries, lui a demandé de retirer sa candidature. Lundi matin, le maire de Metz, Dominique Gros, également PS, est allé plus loin en appelant à voter pour Philippe Richert, alors que Masseret est toujours officiellement candidat. La pression s'accentue sur le président sortant de la région lorraine.

À l'issue du premier tour dimanche, Florian Philippot (FN) est arrivé largement en tête en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne avec de 36,06% des voix, devant Philippe Richert (LR/UDI/Modem) avec 25,83% des voix. Jean-Pierre Masseret a récolté 16,11% des voix. L'écologiste Sandrine Bélier a obtenu 6,7% des voix, et le régionaliste Jean-Georges Trouillet 4,57%.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Eul6ced le 07.12.2015 10:44 Report dénoncer ce commentaire

    C'est la panique à bord hahaha trop bon !!!

  • Chris57 le 07.12.2015 09:58 Report dénoncer ce commentaire

    Il est normal que le PS soit représenté dans une région, dans les deux autres régions où le PS se retire, le peuple de gauche ne sera plus du tout représenté, je ne trouve pas ça normal. Mr Masseret à raison.

  • mode de scrutin le 07.12.2015 13:35 Report dénoncer ce commentaire

    J'en lis certains qui parlent de majorité relative pour le FN. Attention il ne faut pas oublier que le premier arrivé au 2e tour à un bonus de 25%. Les 75% restants sont alors partagés à la proportionnelle. Donc si le FN fait 36% au 2e tour comme au 1er, ca fait 25% + 36% de 75% (27%) = 52% donc majorité absolue ! Donc pour faire simple, le premier arrivé aura la majorité.

Les derniers commentaires

  • Le prophète du 57 le 07.12.2015 14:32 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien la première fois que je trouve Masseret à la hauteur! Le peuple a voté, et il revotera dimanche! Et seule la voix du peuple compte! Si le FN est en tète, alors nous aurons une région FN, on en mourra pas! Soit ils ne sont pas compétents et ils seront virés à la prochaine élection, soit ils le sont et on a tout à y gagner! Ils ont déjà des mairies et ça ne se passe pas si mal que ça

  • Honte à eux le 07.12.2015 14:08 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Monsieur, je n'ai pas voté pour vous, mais ne pas retourner sa veste comme ils le font tous, mérite une grande marque de respect ! Le code d'honneur que vous exprimez vous honore .

  • representativité le 07.12.2015 13:40 Report dénoncer ce commentaire

    Ce qui est pratique avec les élections à 2 tours, en dehors du fait que ça coute le double, c'est qu'a la fin ce sont toujours les mêmes qui gagnent. Et pour que une autre voix (écologiste, ouvrière, nationaliste) puissent commencer à influencer les politiques en cours il leur suffit de faire 30 % au 1 er tour. Et 51 au second.

  • enfin le 07.12.2015 13:38 Report dénoncer ce commentaire

    se retirer, c'est prouver aux français que la gauche et la droite ne font qu'un seul parti !!! le parti des amis !! un coup c'est toi, un coup c'est moi !!! politique de petits bras pour gagner simplement beaucoup d'argent sur le dos de ceux qui triment vraiment tous les jours. Masseret est le seul qui sort du lot en restant et en prouvant qu'il peut et qu'il veut se battre. Je salue son courage.

  • mode de scrutin le 07.12.2015 13:35 Report dénoncer ce commentaire

    J'en lis certains qui parlent de majorité relative pour le FN. Attention il ne faut pas oublier que le premier arrivé au 2e tour à un bonus de 25%. Les 75% restants sont alors partagés à la proportionnelle. Donc si le FN fait 36% au 2e tour comme au 1er, ca fait 25% + 36% de 75% (27%) = 52% donc majorité absolue ! Donc pour faire simple, le premier arrivé aura la majorité.