France/Grand Est

21 janvier 2019 12:41; Act: 21.01.2019 13:12 Print

L'Auberge de L'Ill perd une étoile au Michelin

STRASBOURG - L'Auberge de L'Ill en Alsace, qui détenait depuis 51 ans trois étoiles au guide Michelin, a perdu sa troisième étoile, selon la cogérante du restaurant.

storybild

«C'est un choc mais on va continuer», a déclaré Marc Haeberlin, le chef de l'Auberge de L'Ill, située à Illhaeusern (Haut-Rhin). (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Auberge de L'Ill en Alsace, qui détenait depuis 51 ans trois étoiles au guide Michelin, a perdu sa troisième étoile, a-t-on appris auprès de la cogérante du restaurant et sœur du chef, Danielle Baumann Haeberlin.

«C'est une tristesse pour l'Alsace», a-t-elle déclaré à l'AFP. «C'est un choc mais on va continuer», a déclaré Marc Haeberlin, le chef de l'Auberge de L'Ill, située à Illhaeusern (Haut-Rhin), interrogé par France 3 Alsace.

Veyrat «terriblement déçu»

Ailleurs en France, le chef Marc Veyrat a lui-aussi annoncé lundi, à quelques heures du palmarès du guide Michelin, la perte de sa troisième étoile, remportée il y a un an pour sa table La maison des bois, en Haute-Savoie. «Je reste terriblement déçu, dans l'incompréhension totale et injuste de cette destitution de la 3e étoile du Guide Michelin. Je reste combatif et présent dans ma cuisine avec mon équipe», a-t-il fait savoir dans un communiqué, confirmant une information du Point.

«Je suis cuisinier paysan, je (...) continuerai quoi qu'il arrive, chaque jour, à faire rayonner la Maison des Bois», table ouverte en 2013 , a affirmé le chef de 68 ans, célèbre pour son chapeau noir et sa cuisine aux herbes sauvages.

À quelle sauce seront mangés les autres grands chefs? Fin du suspense, lundi après-midi, avec le palmarès 2019 des Étoiles Michelin pour la France, qui promet de faire souffler un vent nouveau en distinguant de jeunes talents et plus rare, des femmes chefs.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Surfer le 21.01.2019 13:27 Report dénoncer ce commentaire

    Veyrat : "je suis cuisinier paysan"... C'est certain, y a beaucoup de paysans qui ont des restaurants au Col de Voza avec une formule cueillette à 1.000 € les trois heures..

  • Jacques le 21.01.2019 20:44 Report dénoncer ce commentaire

    L'injustice ,,,, je sais que des lors vous faites des travaux dans votre etablissement l'etoile va avec comment Michelin peut attribuer idem une etoile au bout de trois mois d'ouverture a un restaurant ou le patron n'est pas chef de cuisine ?

  • thierry le 22.01.2019 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    Dej étant habitué de l'auberge de l'Ill je ne comprend pas la perte de la 3 étoiles , tout y est parfait de l'accueil a l'établissement et la gastronomie , je pense que la nouvelle équipe du michelin est beaucoup trop jeune et inexpérimenté pour ce genre d'établissement , surtout avec des idées farfelues . je me rendrais a l'auberge dans le courant du mois de mars pour leur donner mon soutien . concernant le livre michelin 2019 , j'ai décidé de ne pas l'acheter certainement pas le meilleur .

Les derniers commentaires

  • thierry le 22.01.2019 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    Dej étant habitué de l'auberge de l'Ill je ne comprend pas la perte de la 3 étoiles , tout y est parfait de l'accueil a l'établissement et la gastronomie , je pense que la nouvelle équipe du michelin est beaucoup trop jeune et inexpérimenté pour ce genre d'établissement , surtout avec des idées farfelues . je me rendrais a l'auberge dans le courant du mois de mars pour leur donner mon soutien . concernant le livre michelin 2019 , j'ai décidé de ne pas l'acheter certainement pas le meilleur .

  • chris de Lux le 21.01.2019 22:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Désolé pour Marc Heaberlin, après 52 ans, trois étoiles sans discontinuer, un nouveau challenge, après la réussite de l’hôtel des berges, de retrouver sa 3*

  • Jacques le 21.01.2019 20:44 Report dénoncer ce commentaire

    L'injustice ,,,, je sais que des lors vous faites des travaux dans votre etablissement l'etoile va avec comment Michelin peut attribuer idem une etoile au bout de trois mois d'ouverture a un restaurant ou le patron n'est pas chef de cuisine ?

  • patdevelours le 21.01.2019 19:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tant que les gens sont d accord pour payer Ou est le problème ? Reçoivent ils des subventions ? Y a t il argent public où font ils travailler du monde ?

  • vince the big le 21.01.2019 17:04 Report dénoncer ce commentaire

    encore une étoile de trop...