À Nancy

07 février 2021 19:10; Act: 08.02.2021 09:27 Print

L'étudiant utilise le dark-​​web pour faire tuer son ex

NANCY - Un étudiant nancéien de 28 ans a écopé de deux ans de prison ferme pour avoir contacté des tueurs à gages sur la face cachée du web.

storybild

Le jeune homme a cherché à embaucher des «professionnels» en ligne.

Sur ce sujet
Une faute?

Un étudiant tchadien de 28 ans, habitant à Nancy, en Lorraine, a écopé vendredi de quatre ans de prison, dont deux avec sursis, pour avoir tenté d’«éliminer» son ex-petite amie et son nouveau compagnon en contactant des tueurs à gages sur le darknet, face cachée du web. Des informations parvenues à la plateforme de signalement de contenus illicites Pharos, ainsi que d’autres transmises par des journalistes de la BBC qui préparait un documentaire sur le darknet ont permis aux enquêteurs de se mettre sur la trace du jeune homme.

Placé en garde à vue le 3 février dernier, celui-ci avait publié des annonces et avait livré des photos, les adresses à Nancy et les lieux de travail des victimes. Lors de l’enquête, les policiers ont retrouvé un fichier intitulé «personnes à éliminer» sur son ordinateur. Condamné pour «instigation à l’assassinat, non suivie d’effet», l’étudiant «explicitait qu’il était en effet dans son intention de se venger d’une femme qui l’avait trompé avec un autre homme», a précisé le procureur de la République de Nancy, François Perrin.

«Je n’ai jamais eu l’intention de la tuer. Je voulais voir jusqu'où ça irait. Je suis curieux, c’est un vilain défaut que j’ai», s’est défendu le jeune homme, qui a reconnu avoir vécu sa rupture avec «amertume et colère», rapporte Le Républicain Lorrain.

(L'essentiel/man)