À Nancy

20 juillet 2019 13:34; Act: 22.07.2019 09:58 Print

L'homme tabassé par des jeunes en juin est mort

NANCY - Un homme de 62 ans, roué de coups fin juin à la gare de Nancy par trois jeunes, dont deux mineurs, qui ont été incarcérés, est décédé cette semaine

Sur ce sujet
Une faute?

«À la suite de ces faits d'une extrême violence, le pronostic vital de la victime était engagé et son état cérébral rendait toute chance de survie quasi impossible", a indiqué à l'AFP, Béatrice Bluntzer, procureure adjointe. «Les mis en cause seront mis en examen pour homicide volontaire sur personne vulnérable», a-t-elle précisé. Deux mineurs de 14 et 15 ans et un jeune homme de 23 ans avaient été initialement mis en examen pour «tentative de meurtre sur personne vulnérable» et placés en détention provisoire.

Le dimanche 23 juin, dans la soirée, le sexagénaire, vivant dans la précarité, avait été roué de coups à l'intérieur, puis à l'extérieur de la gare par un groupe de jeunes. Déclaré en état de mort cérébrale après son agression, il souffrait «d'un saignement intracrânien avec œdème majeur et engagement cérébral», selon un médecin légiste.

Les deux adolescents, en fugue de leur foyers respectifs et suivis par des juges des enfants en assistance éducative, avaient été interpellés juste après les faits. L'un des deux avait avancé une exhibition sexuelle du sexagénaire devant une fillette pour expliquer les faits, mais le parquet avait jugé cette hypothèse sans fondement. Le majeur, arrêté le lendemain, était sorti de prison deux semaines auparavant et faisait l'objet de deux mesures de mise à l'épreuve.

(L'essentiel/afp)