Vente dans les Vosges

14 mai 2019 10:17; Act: 14.05.2019 10:46 Print

L'île Haüsermann de nouveau aux enchères

L'ensemble architectural des Vosges qui sert de lieu d'hébergement, placé en redressement judiciaire, a vu sa vente relancée par une nouvelle enchère.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La vente aux enchères des maisons-bulles de l'architecte suisse Pascal Haüsermann, à Raon-l'Étape, dans les Vosges, adjugées 120 000 euros le 3 mai, a été relancée par trois surenchères au cours du délai légal de dix jours. «La vente va repartir avec une mise à prix de 132 000 euros», a expliqué Alain Bégel, l'avocat de Christophe Péchet, un particulier originaire des Vosges, qui avait remporté la vente aux enchères, début mai, à Épinal. La mise à prix était de 100 000 euros et seuls trois enchérisseurs s'étaient manifestés.

La loi permet de nouvelles surenchères d'un montant supérieur d'au moins 10% pendant dix jours après la vente aux enchères. Selon Me Bégel, une seconde audience aura lieu dans deux à quatre mois. «C'est une bonne nouvelle pour nous», a dit Bruno Tourmen, l'un des propriétaires. «Notre huissier de justice nous avait prévenus que le système des surenchères immobilières en adjudication judiciaire se passe comme ça: les personnes qui veulent acheter attendent de voir à quel prix (le bien immobilier) part en première instance et surenchérissent», a-t-il ajouté.

Cinq amis, qui avaient acquis en 2006 pour 180 000 euros les onze maisonnettes en forme de bulles, situées sur un terrain de 4 100 m², séparé du reste de la commune par un cours d'eau, espéraient obtenir un bon prix pour rembourser les sommes qu'il leur reste à payer. Après de lourds travaux de rénovation et de mise aux normes, la bande, passionnée par l'architecte utopiste et par les années 1950 à 1970, avait transformé le site en structure hôtelière, ce qui était sa vocation première. Mais en raison d'une baisse de fréquentation et du poids des prêts bancaires, l'ensemble architectural, baptisé île Haüsermann, avait été placé en redressement judiciaire en 2015, puis fermé.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mireille Hastur le 14.05.2019 13:25 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vraiment charmant.

  • Louis Tegoth le 14.05.2019 10:59 Report dénoncer ce commentaire

    C'est trop top ce truc! Je kiffe grave.

  • franzou le 14.05.2019 20:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'y ai séjourné il y a quelques années et l'expérience était fantastique. on se serait cru chez les barbapapa. trop de structures hôtelières n'ont pas d'âme, celle ci en a pour le moins. j'espère que ce ne sera pas détruit

Les derniers commentaires

  • yvette le 15.05.2019 13:41 Report dénoncer ce commentaire

    honteux que la municipalité n'est pas repris ce lieu classé monument historique j'y ai séjourné de nombreuses fois et je suis très peinée du désintéressement de ce lieu

  • franzou le 14.05.2019 20:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'y ai séjourné il y a quelques années et l'expérience était fantastique. on se serait cru chez les barbapapa. trop de structures hôtelières n'ont pas d'âme, celle ci en a pour le moins. j'espère que ce ne sera pas détruit

    • Nasrin le 15.05.2019 08:50 Report dénoncer ce commentaire

      Pourquoi n'en a-t-on pas de pareilles au Luxembourg?

  • Mireille Hastur le 14.05.2019 13:25 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vraiment charmant.

  • Mère nature le 14.05.2019 13:25 Report dénoncer ce commentaire

    c'est horrible, à raser...

    • Lucien le 15.05.2019 08:52 Report dénoncer ce commentaire

      Au contraire, c'est formidable.

  • Louis Tegoth le 14.05.2019 10:59 Report dénoncer ce commentaire

    C'est trop top ce truc! Je kiffe grave.

    • Jeremy Thaqua le 14.05.2019 13:26 Report dénoncer ce commentaire

      Vraiment magnifique.