Malgré le scandale

15 août 2017 17:06; Act: 16.08.2017 17:16 Print

L'omelette géante de Malmedy a bien été servie

MALMEDY - Le scandale des œufs contaminés n'a pas empêché la fête du 15 août d'avoir lieu à Malmedy, en Belgique. La Confrérie a préparé sa traditionnelle omelette géante.

storybild

Il existe sept Confréries de l'omelette géante dans le monde, créées au sein de communautés francophones: trois en France, une au Canada, une en Lousiane aux Etats-Unis et une en Argentine. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Environ un millier de personnes sont venues partager le gargantuesque repas, selon le décompte de l'agence Belga. L'année passée, le festival avait connu une participation record avec plus de 6 000 gourmands. Les membres de la branche de Malmedy de la Confrérie de l'omelette géante ont passé une semaine de préparation mouvementée, extrêmement soucieux de pouvoir garantir l'origine de tous les œufs alors que plusieurs lots et fermes en Belgique ont été touchés par la crise des œufs contaminés au fipronil, un insecticide interdit dans les élevages destinés à la consommation.

«Nous avons pris de plein fouet cette crise sanitaire de l’œuf», reconnaît René Bourguignon, qui s'affaire à la préparation de l'omelette en blouse blanche et cravate jaune, les couleurs de la Confrérie. Quelque 6 500 œufs ont été utilisés par les cuisiniers bénévoles, contre 10 000 en temps normal. Leur origine a été soigneusement vérifiée, en pleine crise sanitaire qui a touché une quinzaine de pays européens.

Ils n'ont pas baissé les bras

«Nous avons décidé que dans dans tous les cas nous ferions l'omelette car nous avons une confiance totale dans nos produits locaux, nos fournisseurs sont locaux et nous ont donné toutes les garanties sanitaires que nous leur demandons depuis le début», insiste René Bourguignon. Au son de la fanfare, la Confrérie organise depuis plus de 20 ans ce rendez-vous culinaire, fête populaire et familiale qui s'inspire d'une tradition lancée par un village français, non loin de Toulouse (sud-ouest de la France).

Œufs, lardons, huile et ciboulette, cuisson au feu de bois, c'est la recette de la bonne humeur pour ces Belges qui n'ont pas baissé les bras malgré l'inquiétude des consommateurs. «De toute façon, les médias ont dit qu'il fallait manger 8 œufs par jour (NDLR: pour que la santé du consommateur soit inquiétée). Moi personnellement, je ne sais pas les manger», ironise Gabiche Chleck, une bénévole.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pierre le 15.08.2017 23:02 Report dénoncer ce commentaire

    6500 oeufs pour 6000 gourmands. Il y a eu sûrement encore des frites, on est à Malmedy!

  • Fulgure le 16.08.2017 10:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Décadence ...

  • Genereux le 15.08.2017 22:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Écœurant! Entre-temps des milliers de personnes qui meurent de faim, je ne vois pas la nécessité de cette omelette géante...

Les derniers commentaires

  • Fulgure le 16.08.2017 10:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Décadence ...

  • Pierre le 15.08.2017 23:02 Report dénoncer ce commentaire

    6500 oeufs pour 6000 gourmands. Il y a eu sûrement encore des frites, on est à Malmedy!

  • Genereux le 15.08.2017 22:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Écœurant! Entre-temps des milliers de personnes qui meurent de faim, je ne vois pas la nécessité de cette omelette géante...

    • Mononeurone le 16.08.2017 08:14 Report dénoncer ce commentaire

      Pfff, elle a été mangée cette omelette pas jetée !

    • Charitable et plurineurone le 16.08.2017 10:30 Report dénoncer ce commentaire

      C'est clair c'est du surplus, donc du gros gâchis pour un monde déjà bien en surpoids de ce côté de la planète. Et puis cette célébration de la nourriture il faudrait un peu stopper, on croirait le nouveau dieu de la population. Ce sont quand même parmi les gros problèmes sanitaire de notre siècle : surconsommation et surpoids quand tant d'autres n'ont pas le minimum vital.