En Moselle

19 juillet 2019 12:21; Act: 19.07.2019 12:35 Print

L'usage de l'eau est limité à cause de la sécheresse

METZ - La préfecture de Moselle a pris des mesures pour limiter l'usage de l'eau, en raison de la sécheresse qui touche quelque 70 départements français.

Sur ce sujet
Une faute?

Si vous vivez en Moselle, il vous est interdit de remplir de votre piscine, laver voter voiture ou encore arroser votre pelouse, rapporte France bleu Lorraine. La préfecture du 57 vient en effet de prendre un arrêté limitant l'utilisation de l'eau. Le nettoyage des trottoirs ou des façades est lui aussi proscrit.

La Moselle fait parti des quelque 70 départements français touchés par la sécheresse et connaissant des restrictions d'eau. Selon France bleu, il n'est tombé que 3,2 mm de pluie à Metz depuis le début du mois de juillet. Mois au cours duquel il tombe en moyenne 62 mm. Résultat: les nappes phréatiques et les cours d'eau sont au plus bas.

Et la préfecture ne rigole pas avec les restrictions. Ceux qui ne tiennent pas compte des interdictions risquent jusqu'à 1 500 euros d'amende, voire 3 000 euros en cas de récidive.

De son côté, la Meurthe-et-Moselle se trouve pour le moment en alerte jaune à la sécheresse, et la préfecture du 54 n'indique pour le moment aucune mesure de restriction.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • A bon entendeur le 19.07.2019 14:58 Report dénoncer ce commentaire

    Aucune autorité publique ne peux s'immiscer dans un contrat privé ni le retreindre sans une contrepartie

  • le belge le 19.07.2019 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et dans une station de lavage ça change quoi ?

  • Jean II le 19.07.2019 20:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une poignée de constructions autour de chez moi avec 8 piscines à ciel ouvert . Inadmissible dans notre région je trouve .

Les derniers commentaires

  • Assoiffé le 20.07.2019 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    Perso je suis contre les citernes de récupération, ou alors il faut des garde-fous. Cette eau doit traverser les sols et rejoindre les nappes phréatiques, afin que la nature en profite et que tous puissent en profiter. Il y aura des inégalités, l'accès à l'eau douce sera un problème et plus vite qu'on ne le pense.

  • JB007 le 20.07.2019 12:45 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis entièrement d'accord avec toutes ces restrictions dû au problème de canicule..mais pourquoi toutes ces mesures du côté français et rien chez nous??? La canicule s'arrête a la frontière??

  • Mecdu54 le 20.07.2019 12:37 Report dénoncer ce commentaire

    La situation climatique ne date pas d'aujourd'hui, ça fait déjà plus de 20 ans qu'on en parle mais cette fois ça devient urgent de prendre des mesures sérieuses et notamment sur l'usage de l'eau. On a eu droit il y a 2 semaines à des actes de vandalisme (bornes à incendies fracturées par des gens ce qui a eu pour effet de laisser s'échapper des centaines ou milliers de mêtres cubes d'eau tels des geyzer). C'est inadmissible. A l'heure où en pleine canicule, de nombreux incendies sont déclenchés. Nous savons désormais que les étés futurs seront de plus en plus secs.

  • Luxo le 20.07.2019 07:01 Report dénoncer ce commentaire

    Au Luxembourg certains lavent leurs voitures tous les mois! Il serait judicieux de limiter le nombr de lavage à deux par an!

    • fantômas5469 le 20.07.2019 09:38 Report dénoncer ce commentaire

      voir certains tout les dimanches.

    • Mecdu54 le 20.07.2019 12:40 Report dénoncer ce commentaire

      Tout à fait d'accord. Dans le cas où le niveau de l'eau baisse considérablement et que ces individus continuent de laver leur voiture au mépris des règles, il faudra sanctionner sévèrement. Mais il faudra surtout envisager de couper l'alimentation en eau potable plus ou moins durablement selon la gravité de la situation.

  • Jean II le 19.07.2019 20:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une poignée de constructions autour de chez moi avec 8 piscines à ciel ouvert . Inadmissible dans notre région je trouve .

    • Fredo le 19.07.2019 23:56 Report dénoncer ce commentaire

      Jean, ne serais tu pas un peu jaloux par hasard?????J'ai eu moi même une piscine pendant plus de 20 ans et d'Avril à septembre nous nous y baignons presque chaque jour.

    • Mecdu54 le 20.07.2019 12:32 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez raison. Contrairement à Fredo. Au vu de la situation climatique désastreuse (chaque été, le manque d'eau et de pluie est toujours plus criant), il serait peut être temps que les gens comprennent qu'on ne peut pas faire n'importe quoi, gaspiller l'eau si précieuse pour son petit plaisir personnel. Je serais favorable, dans ces conditions climatiques catastophiques, à des coupures d'eau préventives plus ou moins longues par zone géographique. Je n'attendrais pas que les sols soient à sec pour agir. Il faut le faire avant et de façon proportionnée.

    • Jean II le 20.07.2019 13:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fredo : Jaloux non j'ai la possibilité et les moyens pour une piscine . Mais j'ai fait une partie du monde et vu des gens sans eau . Vous voyez autrement la vie !!!