Nucléaire en France

31 janvier 2018 08:22; Act: 31.01.2018 08:40 Print

La centrale de Cattenom ne fermera pas avant 2029

CATTENOM - Après la fermeture de la centrale de Fessenheim, EDF ne souhaite pas arrêter d'autre réacteur nucléaire avant 2029, a indiqué mardi un responsable de l'électricien.

storybild

Après Fessenheim, EDF ne souhaite pas fermer d'autre réacteur avant 2029. (photo: AFP/Jean-christophe Verhaegen)

Sur ce sujet

La France est actuellement en train d'élaborer sa feuille de route énergétique (la Programmation pluriannuelle de l'énergie, PPE) pour les années 2019-2023 ainsi que des orientations à horizon 2028. L'objectif du gouvernement est de ramener la part du nucléaire dans la production électrique d'environ 75% actuellement à 50% d'ici à 2030 ou 2035. "On a clairement un objectif d'amener nos réacteurs à 50 ans, ce qui ferait des premiers arrêts à partir de 2029", a déclaré Philippe Sasseigne, directeur du parc nucléaire français d'EDF, lors d'une rencontre avec des journalistes. "Dans la période 2029-2035, il y a un nombre de réacteurs important qui pourrait s'arrêter à 50 ans" et "on dit aussi qu'il est raisonnable d'amener des réacteurs à 50 ans et d'autres à 60 ans pour étaler" les fermetures.

Le parc actuel compte 58 réacteurs, dont les deux de la centrale de Fessenheim qui doivent fermer à la fin de l'année lorsque le combustible sera chargé dans le nouvel EPR de Flamanville. Aucune autre fermeture n'est planifiée à ce jour. Un certain nombre de réacteurs commenceront à atteindre les 40 ans à partir de 2019 et EDF prévoit de grands travaux pour obtenir de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) le droit de prolonger leur vie de dix années supplémentaires. "On veut de la visibilité et engager des grosses dépenses sur des réacteurs qui ne dureraient que 3 ou 4 ans n'aurait pas de sens", a fait valoir Philippe Sasseigne.

Cattenom au-delà de 2029?

Selon lui, le plan de fermeture proposé par EDF permettrait de ramener la part du nucléaire à 50% "à un horizon qui ressemble à 2035". Le gouvernement, par ailleurs actionnaire majoritaire d'EDF, a plusieurs fois indiqué vouloir un plan de fermeture précis de réacteurs dans le cadre de la prochaine PPE, qui doit être adoptée d'ici à la fin de l'année. "Dans un an, nous aurons un scénario totalement planifié. Nous serons capables de savoir combien de réacteurs, à quelle échéance et sur quels critères nous allons parvenir à cet objectif", avait ainsi déclaré Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire.

Pour le Luxembourg et les Länder allemands de Sarre et de Rhénanie-Palatinat qui souhaitent la fermeture de la centrale nucléaire de Cattenom, située à une vingtaine km au sud de Mondorf-les-Bains, c'est assurément une mauvaise nouvelle. Malgré les pannes régulières, EDF ne devrait donc pas fermer rapidement la centrale de Cattenom mise en service en 1986.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • écolo le 31.01.2018 12:13 Report dénoncer ce commentaire

    Ouff, je suis rassurée. Cattenom est indispensable pour l'avenir du GDL et cette centrale cause moins de nuissances qu'une usine de lait ou de yahourts. Pour notre santé et celle le la planète, la priorité est de fermer les centrales au charbon et d'interdir les gros diesels dans nos villes. Contrairement au Luxembourg, la France a trouvée une solution pour stocker ses déchets. Vive le Luxembourg de 2029 sans aucunes voitures thermique dans nos villes et villages.

  • Nikola le 31.01.2018 09:26 Report dénoncer ce commentaire

    Ralentir la production électrique provenant des centrales nucléaires et en même temps développer à grande échelle la voiture électrique me parait bien compliqué. Comment vont-elles fonctionner, avec une éolienne sur le toit ?

  • Kaviar le 31.01.2018 11:20 Report dénoncer ce commentaire

    Est ce que tous ceux qui se plaignent du nucléaire utilisent des bougies chez eux ? Soyons réaliste, on peut pas s'en passer et c'est tout !

Les derniers commentaires

  • Citoyen 57 le 02.02.2018 11:42 Report dénoncer ce commentaire

    Et moi je parie qu'elle ne fermera pas en 2029... Toutes ces annonces sont faites pour les écologistes qu'ils faut calmer.

  • rayon le 01.02.2018 17:03 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis très surpris d'apprendre que l'EPR de Flamanville servira au stockage des déchets de combustibles nucléaires alors qu'il devait les utiliser et ainsi les réduire pour produire de l'électricité.Les gros problèmes de la mise en sécurité de l'EPR en seraient-ils la cause?

  • Ah zut, Marianne n'a plus de sous le 31.01.2018 15:24 Report dénoncer ce commentaire

    @Kaviar: on ne dit pas qu'il faut fermer toutes les centrales nucléaires, mais celles qui sont ultra vieilles (qui n'ont pas été conçues pour durer si longtemps) et qui représentent un danger grandissant vu les risques déjà énormes de ce business. La France n'a qu'à construire des nouvelles centrales technologiquement et sécuritairement à la pointe dans le centre de son territoire.

  • nepu le 31.01.2018 14:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    EDF devrait payer une amende a chaque fois qu’il y a un incident.

  • Django le 31.01.2018 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    «C'est facile d'entrer dans une centrale nucléaire» CATTENOM/LUXEMBOURG - Les militants de Greenpeace qui ont approché ce jeudi matin la centrale nucléaire de Cattenom pointent sa faible protection. (L'Essentiel, 2017)

    • unchained le 31.01.2018 13:55 Report dénoncer ce commentaire

      FAUX, il sont entrés dans l'enceinte de la centrale, pas dans la centrale. Là ou ils sont entrés ils ne pouvaient rien faire et plus loin ils n'auraient pas pu aller. Arrêtez de fantasmer et tenez-vous en aux faits, jamais personne n'a fait sauter une centrale nucléaire dans le monde et ça ne pète pas comme ça.