En Allemagne

06 août 2021 11:34; Act: 06.08.2021 13:17 Print

La justice enquête pour homicide par négligence

COBLENCE - Le parquet allemand soupçonne des défaillances dans le système d'alerte et ouvre une enquête après les inondations.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Après un premier examen de l'affaire, le parquet de Coblence a indiqué dans un communiqué avoir "confirmé les soupçons initiaux d'homicide par négligence et de lésions corporelles par négligence (...) et avoir ouvert une enquête". La justice reproche au chef de l'arrondissement, Jürgen Pföhler, membre du parti conservateur de la chancelière Angela Merkel ainsi qu'à une autre personne non identifiée de l'équipe en charge des crises locales, de ne pas avoir pris les mesures nécessaires en amont des fortes précipitations et des crues dramatiques qui ont suivi pour prévenir les populations.

Alors que plusieurs alertes météorologiques avaient été émises, les autorités locales auraient dû s'occuper de "l'évacuation des habitants de la vallée de l'Ahr qui n'étaient pas encore touchés par l'onde de crue". "Cette opération - selon les premiers soupçons - n'a manifestement pas été réalisée, n'a pas été réalisée avec la clarté requise ou n'a été réalisée qu'avec retard, d'une manière qui pourrait être accusée de négligence", souligne le parquet. Le ministère public rappelle avec insistance qu'il ne s'agit pour l'instant que d'un premier soupçon, qui "se fonde naturellement sur un état des connaissances entaché d'incertitudes et de lacunes".

La Belgique touchée également

"Les enquêtes à mener prendront probablement un certain temps, de sorte qu'il ne faut pas s'attendre à des résultats rapides", a-t-il ajouté. Une polémique a suivi la catastrophe des 14-15 juillet, relative à l'anticipation des événements météorologiques par les autorités, au fonctionnement du système d'alertes et aux mesures d'évacuation. Ces pluies diluviennes avaient provoqué des inondations dévastatrices autour des rivières de Rhénanie-du-Nord-Westphalie et de Rhénanie-Palatinat, dévastant de nombreuses communes, notamment dans la vallée de l'Ahr. Elles ont provoqué la mort d'au moins 189 personnes en Allemagne, dont 141 dans la seule région de Rhénanie-Palatinat où seize personnes sont encore recherchées, selon un nouveau bilan communiqué cette semaine.

Les crues ont également touché la Belgique où 38 personnes sont décédées. Dans ce pays aussi, un juge d'instruction enquête sur d'éventuelles responsabilités pénales, en lien avec un défaut de précaution et d'alerte. L'Allemagne veut néanmoins tirer les leçons du drame et étudie plusieurs pistes d'amélioration de son système d'alerte-catastrophe, dont la mise en place de notifications cellulaires via téléphone portable.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • veritis le 06.08.2021 13:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cela ne remplacera pas les vies perdues.

  • inem le 07.08.2021 06:57 Report dénoncer ce commentaire

    C'est comme partout. Quand l'enfant est tombé dans le puits, on le ferme et on enquête, après......On a oublié que la prévention existe avec peu de moyens on garantit la tranquillité.... encore fallait-il le faire comme dans le temps !

  • yaman le 07.08.2021 00:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    certainement pas, mais même prévenu: Où est mon guide de survie !

Les derniers commentaires

  • Zen le 07.08.2021 09:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La météo n’est déjà pas fiable pour 2 jours alors pour alerter aux inondations ! Malheureusement on n’arrête pas l’eau.

    • pfff le 08.08.2021 15:02 Report dénoncer ce commentaire

      Regardez les prévisions de la semaine de la catastrophe émises par le météorologue Kai Zorn sur YouTube. Il avait tout prévu et émis des avis très alarmants sur la situation. Je pense qu'il était difficile de faire plus précis ! Dommage que l'état n'en a pas tenu compte pour sauver toutes ces vies.

  • inem le 07.08.2021 06:57 Report dénoncer ce commentaire

    C'est comme partout. Quand l'enfant est tombé dans le puits, on le ferme et on enquête, après......On a oublié que la prévention existe avec peu de moyens on garantit la tranquillité.... encore fallait-il le faire comme dans le temps !

  • yaman le 07.08.2021 00:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    certainement pas, mais même prévenu: Où est mon guide de survie !

  • veritis le 06.08.2021 13:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cela ne remplacera pas les vies perdues.