Déraillement d'un TGV en Alsace

10 mars 2020 07:36; Act: 10.03.2020 07:47 Print

La motrice accidentée a été évacuée des rails

INGENHEIM - La motrice du TGV Colmar-Paris qui avait déraillé jeudi après l'effondrement d'un talus de terre sur la voie, a été relevée sur les rails et dégagée de la ligne.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Après l'enlèvement de la caténaire de 25 000 volts de la ligne sur une distance de 500 mètres sur chacune des deux voies, puis l'acheminement d'une grue de relevage, la motrice a été remise sur les rails dimanche en début d'après-midi, a expliqué une porte-parole de SNCF Réseau. La motrice a ensuite pu être tirée dimanche dans la soirée sur 10 kilomètres jusqu'à une voie d'évitement, a-t-elle ajouté.

L'équipe d'intervention, constituée de 18 agents SNCF, a débuté lundi l'expertise de la 2e voie «avant la remise sur les rails des trois voitures» qui étaient à l'avant du train et ont aussi déraillé, a poursuivi la porte-parole, évoquant «une intervention complexe rendue compliquée au début de l'intervention par les conditions météo».

Le conducteur dans un état «stable»

Jeudi matin, peu avant 8h, un TGV Colmar-Paris a frôlé la catastrophe après l'effondrement sur la voie d'un talus de terre surplombant les rails. L'avant du train a déraillé sans toutefois se renverser et l'accident a fait un blessé grave, le conducteur, ainsi qu'une vingtaine de blessés, la plupart victimes de contusions légères ou choqués psychologiquement. Plusieurs enquêtes ont été ouvertes sur les circonstances de l'accident.

Le conducteur «est toujours hospitalisé, son état est stabilisé», a indiqué pour sa part une porte-parole de la SNCF dans le Grand-Est. Cette ligne LGV va rester bloquée pour une durée encore inconnue, le temps de l'expertise des voies et de la réparation. Pendant ce temps, les trains empruntent la ligne TGV classique, ce qui prolonge de quarante minutes environ la durée d'un trajet entre Strasbourg et Paris (2h30 au total environ, contre 1h50 en temps normal).

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bonne conception le 10.03.2020 08:01 Report dénoncer ce commentaire

    Merci Alstom qui a permis d'éviter une catastrophe bien pire . En effet son TGV est conçu avec des essieux communs à deux voitures ,ce qui rend tout le train solidaire, les voitures restant alignées en cas de déraillement. Les autres TGV de conception différente, ont deux essieux par voiture ce qui les met en portefeuille et se fracassent les unes dans les autres dans ces circonstances.

  • Courage le 11.03.2020 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    Content que l'état de santé du conducteur soit passée à stable, pourvu qu'il s'en sorte !

  • Mic ROG le 10.03.2020 20:39 Report dénoncer ce commentaire

    Vite, toujours plus vite et ce n'est pas encore assez vite. dans tous les domaines c'est la course à la vitesse! 2h30 au lieu de 1h50, ce n'est quand même pas la fin du monde. Prenez le temps de vivre.

Les derniers commentaires

  • Courage le 11.03.2020 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    Content que l'état de santé du conducteur soit passée à stable, pourvu qu'il s'en sorte !

  • Mic ROG le 10.03.2020 20:39 Report dénoncer ce commentaire

    Vite, toujours plus vite et ce n'est pas encore assez vite. dans tous les domaines c'est la course à la vitesse! 2h30 au lieu de 1h50, ce n'est quand même pas la fin du monde. Prenez le temps de vivre.

  • bonne conception le 10.03.2020 08:01 Report dénoncer ce commentaire

    Merci Alstom qui a permis d'éviter une catastrophe bien pire . En effet son TGV est conçu avec des essieux communs à deux voitures ,ce qui rend tout le train solidaire, les voitures restant alignées en cas de déraillement. Les autres TGV de conception différente, ont deux essieux par voiture ce qui les met en portefeuille et se fracassent les unes dans les autres dans ces circonstances.

    • Leila Dupont le 10.03.2020 16:11 Report dénoncer ce commentaire

      Un bougie a deux essieux, soit deux axes avec 2 roues chacun. Une voiture repose sur deux bogies soit quatre essieux (8 roues). Dans le cas du TGV, chaque voiture repose sur deux demi bogies, des bogies Jacobs, qu'elle partage avec les voitures en avant et en arrière, sauf les premières et dernières voitures, juste après et avant les deux motrices de tête et de queue, qui elles reposent sur un bogie complet et un demi.

    • Cocoricooo le 11.03.2020 12:46 Report dénoncer ce commentaire

      Les français sont quand même forts pour les transports en commun :) Entre le Concorde et le TGV c'est beau