Polices

23 septembre 2021 07:00; Act: 23.09.2021 09:05 Print

Les frontières tombent lors des courses poursuites

LUXEMBOURG - Le Grand-Duché s'est entendu avec la France et l'Allemagne pour mettre fin à la limite de 10 km en cas de poursuite de suspects par la police.

storybild

Les policiers luxembourgeois auront plus de liberté pour poursuivre les suspects en France. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

«Un approfondissement de la coopération policière internationale, primordiale pour la sécurité». C’est ainsi que le ministère de la Sécurité intérieure justifie la décision conjointe du Luxembourg et de la France, de mettre fin à la limite des 10 km en cas de poursuite de suspects d’infractions graves. Pour rappel, les polices luxembourgeoise et française peuvent poursuivre une personne pour plusieurs crimes et délits allant du meurtre à l’acte de terrorisme en passant par le vol aggravé et le trafic de stupéfiants. Avec une limite de taille: les polices frontalières n’ont pas le droit d’interpellation sur le territoire du voisin.

Le Luxembourg s’est concerté avec les autorités françaises en vue d’une harmonisation des règles. Une réciprocité permettant l'intervention de la police allemande au Grand-Duché a aussi été décidée mercredi, lors d'une rencontre entre le ministre de la Sécurité intérieure, Henri Kox, et l'ambassadeur d'Allemagne au Luxembourg, Ullrich Wilhelm Klöckner.

Malgré cette évolution, les accords avec la France restent les plus restrictifs. Comme l’explique la police, les agents luxembourgeois disposent du droit d’interpellation en Belgique et en Allemagne, sans limite d’espace. Contrairement à l’Allemagne, la condition de «flagrant délit» n’est pas exigée en Belgique. Dans les deux cas, les poursuites peuvent concerner un éventail de délits et d’infractions beaucoup plus large qu’en France.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • scalise Roxane le 23.09.2021 07:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on ne peu que saluer cette décision. bravo.

  • Valy le 23.09.2021 07:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo, en voilà une bonne nouvelle.. Courage à toutes les forces de l'ordre L, F, D,

  • Bonne nouvelle le 23.09.2021 08:08 Report dénoncer ce commentaire

    Une bonne chose!

Les derniers commentaires

  • 34 fb le 24.09.2021 07:11 Report dénoncer ce commentaire

    Je n’aimerais pas voir la police allemande venir faire son show en mon pays, la France. Brrr... il reste encore des cicatrices de la seconde guerre mondiale.

    • Vraiment le 24.09.2021 10:38 Report dénoncer ce commentaire

      Vraiment...? Pfff... comparer la Police d'aujourd'hui à cela. Faut sortir un peu plus de votre bulle.

  • Unicorn le 23.09.2021 21:24 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne vois pas en quoi c'est sur d'autoriser la poursuite de fuyards qui hésitent pas à ignorer les lois et rouler comme des dingues au delà des frontières. Souvent ces poursuites se terminent en drame pour de parfaits innocents. Autant rester loin, le laisser partir, utiliser la radio ou un hélico et le cueillir lorsqu'il se sera cru en sécurité.

  • Inspecteur Gadget le 23.09.2021 18:07 Report dénoncer ce commentaire

    Que les policiers de trois Etats soient autorisés à arrêter un "résident" sur le sol Lux n'est pas "banal" du point de vue du droit de la procédure pénale... Etonnant du reste que plus les polices collaborent et moins les gens se sentent en sécurité... Que penser aussi du recrutement des 1000 policiers luxembourgeois, et la sécurité privée réclamée pour la Gare?

  • bravo sublime le 23.09.2021 16:05 Report dénoncer ce commentaire

    exellente initiative pour poursuivre la delinquance en col blanc ,il etait temps

  • gaby le 23.09.2021 16:00 Report dénoncer ce commentaire

    Depuis le temps enfin une excellente nouvelle