Frontaliers au Luxembourg

22 octobre 2019 18:54; Act: 23.10.2019 10:52 Print

La Rhénanie-​​Palatinat demande des comptes

RHÉNANIE-PALATINAT - Après Trèves, Metz et Bitbourg, c'est la Rhénanie-Palatinat qui réclame au Luxembourg, une compensation de l'impact du travail frontalier.

storybild

Les frontaliers ne payent pas d'impôts sur leurs revenus en Allemagne. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Selon la presse allemande, la Rhénanie-Palatinat aurait demandé au gouvernement allemand d'intervenir auprès du Luxembourg, pour obtenir des compensations financières en impôts.

En effet, les frontaliers ne payent pas d'impôts sur leurs revenus en Allemagne mais ils profitent des infrastructures situées près de chez eux. Le Luxembourg avait refusé cette compensation à Trèves, Metz, Bitbourg en mai dernier.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Comparaison le 23.10.2019 11:25 Report dénoncer ce commentaire

    Quand ta femme va voir ailleurs. Au lieu d'aller taper sur l'amant, demande toi d'abord pourquoi elle n'est pas heureuse avec toi. La c'est pareil, tu payes le moins possible tes travailleurs puis tu t'étonnes qu'ils vont travailler à l'étranger...

  • Censuré 57 le 23.10.2019 09:11 Report dénoncer ce commentaire

    Les régions (et communes) limitrophes ne comprendront décidemment jamais... Ils se plaignent que les frontaliers ne payent pas d'impôt sur le revenu (comme si, dans tous les cas, contraierement aux taxes locales, il allait directement dans leurs caisses et non celle de l'Etat...) alors que sans le Luxembourg, le taux de chômage exploserait, les commerces souffriraient et certains villages seraient presque abandonnés...

  • David le 23.10.2019 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'ils laissent tranquille le Luxembourg!

Les derniers commentaires

  • mousquetemmes le 23.10.2019 16:28 Report dénoncer ce commentaire

    Les frontaliers utilisent pleinement des infrastructures hors luxembourg (ecoles, routes..) qui sont financées par l'impot des personnes qui travaillent en France et en Allemagne. Ainsi les non frontaliers payent pour les frontaliers. Parallelement si ces frontaliers avaient choisi de vivre au Luxembourg, les couts du grand duche sur l'infrastrcure exploseraient. Ainsi la demande de compensation me semble légitime.

    • Censuré 57 le 23.10.2019 16:47 Report dénoncer ce commentaire

      Les impôts locaux directs (habitation, foncière...) sont justement là pour cela, de même que les indirects (TVA...) Il ne faut pas croire qu'une fois l'impôt sur le revenu payé au Luxembourg, le reste n'est pas, en partie, ponctionné au pays de résidence... Le problème, c'est que tout étant centralisé, ce ne sont pas les communes où habitent les frontaliers qui perçoivent en priorité... Un Alsacien peut très bien "aider à financer" via ses impôts un pont en Bretagne qu'il n'utilisera jamais, et vice-versa...

  • Mimivergetures le 23.10.2019 16:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elles sont en très bon état les autoroutes allemandes rien à voir avec A31 ou A30...

  • Le bon moment le 23.10.2019 15:37 Report dénoncer ce commentaire

    C'est en effet le bon moment pour les communes frontalières pour demander des compensations financières. Le Luxembourg est en train de s'ankiloser par l'augmentation de son économie et des travailleurs l'accompagnant sur un territoire qui n'a pas été pensé pour cela (infrastructures défaillantes). Le Luxembourg en refusant maintenant ces compensations se vera refuser en retour toute aide des la part de ces communes pour acheminer les travailleurs dont il a et aura besoin pour pouvoir continuer à croitre.

  • résident lux le 23.10.2019 14:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Luxembourg aide de beaucoup les frontalières et quoi encore allez tous travailler dans leur pays

    • Censuré 57 le 23.10.2019 16:06 Report dénoncer ce commentaire

      Echange de bons procédés... Les entreprises du Luxembourg emploient des frontaliers et ceux-ci compensent le manque de main d'oeuvre résidente... Je ne vois aucune "aide" d'un côté ou de l'autre...

  • Autobahn le 23.10.2019 12:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont besoin de refaire les vieilles autoroutes en béton des années 40...