France/Grand Est

03 juillet 2020 12:15; Act: 03.07.2020 12:38 Print

Le centre de dépistage ferme plus tôt que prévu

STRASBOURG - Le vaste centre de dépistage du coronavirus, installé depuis mai dans le bâtiment du Parlement européen, ferme vendredi, un mois plus tôt que prévu.

storybild

À son ouverture, il était prévu qu'il reste en place jusqu'à fin juillet. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le vaste centre de dépistage du coronavirus, installé depuis mai dans le bâtiment du Parlement européen à Strasbourg, ferme vendredi, soit presque un mois plus tôt que prévu, alors que les parlementaires se préparent à un retour dans la capitale alsacienne en septembre. «Au vu de l'amélioration notable de la situation sanitaire et de la baisse de la propagation du virus dans le département du Bas-Rhin, et notamment dans l'Eurométropole, la décision a été prise conjointement avec le Parlement européen de procéder à la fermeture du centre ce vendredi 3 juillet», ont indiqué l'institution, la préfecture, la ville et l'Agence régionale de santé (ARS) Grand Est.

À son ouverture, il était prévu qu'il reste en place jusqu'à fin juillet. Sans activité parlementaire depuis février, le siège du Parlement européen avait été mis à disposition des autorités françaises par son président, l'Italien David Sassoli, pour aider à la lutte contre l'épidémie de coronavirus. Le 11 mai avait été ouvert un vaste centre de dépistage virologique dans la cantine du bâtiment avec l'idée de dépister massivement afin d'éviter un regain de l'épidémie au moment du déconfinement.

Ce centre, où s'étaient installés des laboratoires privés, avait la possibilité de tester jusqu'à 2 000 personnes asymptomatiques par jour, mais au final n'a jamais été utilisé au maximum de ses capacités, la situation épidémique dans le Bas-Rhin s'étant améliorée plus vite qu'attendu.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Pays Fauché Sec le 03.07.2020 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut faire des économies

  • veritis le 03.07.2020 15:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour rouvrir dans 1 mois ou 2

  • Sans test le 03.07.2020 13:16 Report dénoncer ce commentaire

    pas de dépistage. Logique!

Les derniers commentaires

  • Jürgen Strebelungstein von Ici le 04.07.2020 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    Plus rien à foutre probablement.

  • Très souvent censuré par L'Essentiel le 04.07.2020 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore un mensonge d'état... On va dépister tout le monde ! En fermant les centres de dépistage.

  • Sphox le 04.07.2020 05:58 Report dénoncer ce commentaire

    Record de cas actifs en France ce 03 juin 2020 avec plus de 60,000 cas et ils ferment les centres de dépistage plus tôt que prévu, ok c'est logique.

  • dictature UE le 03.07.2020 22:24 Report dénoncer ce commentaire

    normal ,les fonctionnaire bien la maison paye a rien faire ( sa ne change pas d 'abitude ) ils se protege. mais imaginer que dans les hopital les pauvre infermier etc etc en premier ligne non pas recu encore des test

  • justucier le 03.07.2020 21:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas de tests pas virus