Trains en France

09 juillet 2020 18:46; Act: 09.07.2020 18:56 Print

Le Grand Est ouvre des lignes à la concurrence

Le Grand Est va devenir la première région française à ouvrir à une concurrence complète plusieurs de ses petites lignes ferroviaires, selon un vote ce jeudi.

storybild

Les lignes concernées sont aujourd'hui fermées, suspendues ou dans un état qui limite leurs capacités de trafic.

Sur ce sujet
Une faute?

Le Grand Est va devenir la première région française à ouvrir à une concurrence complète plusieurs de ses petites lignes ferroviaires, selon un vote jeudi du conseil régional. Les élus régionaux ont décidé en séance plénière l’ouverture à la concurrence pour la gestion des infrastructures et la circulation sur la ligne Nancy-Contrexéville et pour un ensemble de tronçons entre Strasbourg (Bas-Rhin) et Épinal (Vosges) formant la liaison «Bruche-Piémont-Vosges».

Ces lignes sont aujourd'hui fermées, suspendues ou dans un état qui limite leurs capacités de trafic, a précisé la collectivité dans sa délibération soumise à vote jeudi. La région prévoit de lancer les appels d’offres d'ici la fin de l'année, afin de désigner les lauréats entre mi-2022 et début 2023 pour une reprise de l’exploitation ferroviaire fin 2024/début 2025, après deux ans de travaux de modernisation, selon la délibération. La procédure prévoit de confier à un même opérateur «à la fois l’infrastructure, le matériel roulant et "la reprise" du personnel» de SNCF Voyageurs, a précisé Jean Rottner, président (LR) de la région.

«Demain, ce sera peut-être un autre que la SNCF»

Cette mission complète sera inédite en France, a souligné David Valence, vice-président pour les transports. «Nous sommes la seule région à faire les deux démarches: gestion des infrastructures et circulation», a-t-il dit au cours d’un point presse. D'autres régions se concentrent sur l’un des deux volets: la circulation pour PACA et les Hauts-de-France, les infrastructures pour Centre-Val-de-Loire, a-t-il cité. «Ce que nous prévoyons, c’est ce que fait aujourd'hui la SNCF. Demain, ce sera peut-être un autre que la SNCF», a complété M. Valence.

La collectivité saisit une possibilité ouverte par la Loi d'orientation des mobilités (LOM) de décembre 2019 de se faire transférer la gestion de «lignes d’intérêt régional ou local à faible trafic». L’ouverture à la concurrence doit permettre de moderniser le réseau des lignes concernées et d’augmenter les fréquences de façon à rendre l’usage du train attractif et ainsi de doper la fréquentation, dans des territoires éloignés des principales agglomérations, selon la région.

Dans le cas de Nancy-Contrexéville, une ligne fermée depuis 2016, il est ainsi envisagé une offre d’un train par heure du lundi au vendredi et un temps parcours ramené à un peu plus d'une heure, «la cible pour reconquérir des parts de marché par rapport à la voiture», a souligné M. Valence. À plus long terme, la région Grand Est prévoit de reproduire cette ouverture à des lignes transfrontalières la reliant aux agglomérations allemandes voisines, comme Karlsruhe ou Sarrebruck, a-t-elle ajouté.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Antipopuliste le 09.07.2020 19:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui bon... c’est un camouflet cette histoire. Ouvrez la concurrence aux vraies lignes. Mais bon elles rapportent trop d’argent, ce n’est pas pour de suite qu’il y’aura autre chose que la SNCF sur la ligne phare Nancy-Metz-Lux..

  • Roger le 09.07.2020 20:04 Report dénoncer ce commentaire

    vu comment la sncf est subventionnee par l'Etat, j'ai beaucoup de mal a imaginer comment des entreprises concurrentes arriveront a s'aligner sur les prix ? surtout sur des petites lignes deja pas rentables a la base....

  • Marre le 10.07.2020 07:43 Report dénoncer ce commentaire

    J'aimerais de la concurrence sur la ligne nancy-lux !! Et si les cfl pouvaient gagner l'appel d'offre ce serait encore mieux !! Marre des grévistes éternels de la sncf...

Les derniers commentaires

  • La France se normalise enfin le 10.07.2020 11:51 Report dénoncer ce commentaire

    Régalez-vous, la CGT a annoncée pour le 17/09/2020 enfin une grève. La situation est en train de se normaliser et j'espère que les frontaliers ont gardés leurs bons d’hôtel afin de pouvoir donc passer la nuit au Grand-Duché pour cette journée de fête.

  • Titus le 10.07.2020 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @antipopuliste Ah ben raté : il y a déjà les CFL qui assurent une partie du traffic!

  • evident le 10.07.2020 08:53 Report dénoncer ce commentaire

    C'est comme la privatisation des autoroutes ... au début ça coute pas cher, c'est après que ça change

  • Logique française le 10.07.2020 07:47 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi faudra-t il reprendre le personnel de SNCF Voyageurs pour des lignes qui sont actuellement fermés? Donc il faut reprendre justement le personnel qui a tout fait pour dégrader les lignes au niveau actuel pour améliorer avec eux maintenant le service?

  • Marre le 10.07.2020 07:43 Report dénoncer ce commentaire

    J'aimerais de la concurrence sur la ligne nancy-lux !! Et si les cfl pouvaient gagner l'appel d'offre ce serait encore mieux !! Marre des grévistes éternels de la sncf...